La tondeuse fatale

Pondu le 19 avril 2013

Figurez-vous que mes efforts sont parfois bien mal récompensés. Je ne parle pas de mes pitoyables tentatives de drague pour arriver à faire des cabrioles avec Madame1, mais de choses plus générales et un peu moins situées sous la ceinture.

Allô M. Dric ? Vous venez de gagner 10 000 000€. Et vous êtes si beau en plus.

Par exemple, je prie régulièrement le dieu Guacamol de me faire gagner au loto. Croyez-vous que je sois exaucé ? Et bien non, que dalle. Bien sûr, les grincheux diront que j’aurais plus de chances de gagner si je jouais, au lieu d’espérer qu’un huissier frappe à ma porte un jour en m’annonçant que je suis le premier gagnant multi-millionnaire du loto sans même avoir joué. D’ailleurs tant qu’à rêver, je voudrais que ce soit une dame fort charmante dont le décolleté déborde du chemisier.

Il se trouve que j’avais une tondeuse premier prix achetée dans un magasin au nom évoquant un croisement routier. Et qu’étant peu porté sur la mécanique et le nettoyage, je la laissais plus ou moins dans sa crasse. Mais ça tournait plutôt bien, si on excepte que j’ai plié le guidon (renforcé depuis par mon p’pa), que la traction avait sauté, et que les roues avant avaient tendance à se dévisser. En gros, si on excepte qu’elle était pourrie, elle faisait son office.

Mais quand même, j’étais un peu gêné de la laisser dans un tel état d’abandon, surtout qu’elle n’avait pas un boulot facile la pauvre. Un terrain accidenté, fortement pourvu en herbe à vaches2 et autres saletés végétales, et une surface de tonte largement supérieure à ce qui était écrit dans le manuel, elle était clairement surpassée par les évènements.

Gêné donc, et voulant bien faire, j’ai donc passé un après-midi entier à nettoyer cette épave, à vidanger l’huile, à vérifier la bougie, le filtre à air, les rétroviseurs et l’avertisseur sonore homologué. Fier de moi mais un peu sale (cette tondeuse tournait au charbon, et le décrassage de la chaudière a été un peu mouvementé), je fais le plein et démarre avec enthousiasme l’engin.

Rien ne vaut l’exercice sur le terrain, je commence à tondre la pelouse. Et au bout de 10 minutes, cette satanée machine se met à tousser et à dégager une fumée noire, un peu comme un fumeur régulier au bout de 40 ans.

J’arrête donc la tondeuse, je l’insulte copieusement et je tente de comprendre la source du problème. Évidemment, comme je suis un gros nul en mécanique et en tondeuses, je n’ai pas trouvé. Par contre je suis balèze en Internet, et donc j’ai cherché bravement ce qui pouvait causer un tel désarroi à ma tondeuse. Le Grand Internet et son disciple Google me renvoyèrent dans leur grande bonté une possible piste concernant le filtre à air ou un problème de bougie, ainsi qu’une flopée de pubs super bien ciblées « Achetez une super tondeuse », « promo sur les tondeuses », « rasoirs et tondeuses », « moutons à vendre » et « paiement en 1000 fois pour l’achat de cette tondeuse hors de prix ».

Finalement ce n’était pas du tout le filtre à air, mais le ressort qui commande l’admission d’essence qui était tout détendu, et qui du coup provoquait un embargo régulier sur l’essence. Le moteur, ainsi privé de son précieux carburant, toussait comme un ministre du budget à qui on parle de son compte en suisse. J’ai tenté de bricoler un peu le ressort, ce qui a eu pour effet de mettre le moteur en surrégime aléatoire et de faire un boucan d’enfer, mais au moins je pouvais tondre. En réalité, c’est le fait d’avoir nettoyé la tondeuse qui a provoqué le problème, puisqu’auparavant la crasse bloquait plus ou moins le mécanisme. Comme quoi quand on croit bien faire… Bref, je tondais dans la joie et surtout dans la peine, vu que j’en chiait gravement pour pousser tout ça.

Jusqu’à ce que je remarque à la faveur d’un demi-tour en bout de terrain une grosse pièce en plastique noir non loin de moi. Intrigué, j’ai d’abord pensé que les nord-coréens avaient miné mon terrain avant de me rendre compte qu’il s’agissait en fait de la roue avant gauche de ma tondeuse. Diantre, je tondais sur trois roues. Comme je n’allais pas me laisser désarçonner par la perte d’une roue j’ai continué de tondre sur trois roues, histoire de rentabiliser un peu le plein d’essence.

Je tiens à vous dire qu’il parfaitement possible de tondre avec trois roues. Mais c’est quand même assez éloigné du fonctionnement optimal d’une tondeuse, sauf si celle-ci a été conçue pour ça. Ceci m’a décidé à engloutir mon argent investir dans un nouvel engin, parce que je considère que parfois il faut savoir dire stop au ridicule.

Après avoir étudié en long, en large, en travers et en profondeur le décolleté de Madame, j’en ai fait autant mais avec moins d’intérêt avec les tondeuses.

J’ai pris le top :

  • glacière réfrigérée
  • triple lame à quadruple sens rotatif inversé et vertical
  • rotor de queue
  • 240 chevaux sous le capot
  • Effet revitalisant au Q10 extra plus
  • 4 roues motrices
  • Réception satellite/câble/TNT HD
  • 320km/h en pointe
  • Poignée moulée avec mes empreintes de main
  • Ecran LCD de 19 pouces
  • Sèche-cheveux
  • Connexion 4G là où la 4G n’est pas encore déployée, c’est-à-dire partout en France3
  • Jets massants
  • GPS de qualité militaire
  • Toit panoramique
  • Attache pour siège bébé (je vous rappelle que nous en avons un autre en route, et que c’est un être testiculé. Oui, un garçon quoi.)

Cette tondeuse était livrée avec une experte en tonte de pelouse, mais Albane n’a pas jugée bon de la garder.

Comme vous le voyez, je n’ai pas lésiné sur la qualité. J’ai dû dilapider mon héritage pour me l’acheter (P’pa, M’man, les gens qui habitent chez vous depuis que vous êtes parti en vacances sont les nouveaux propriétaires, je vous ai loué une caravane au camping municipal pour quand vous rentrerez, mais faudra me rembourser la caution), mais ça vaut clairement le coup.

Et j’ai bien compté, cette tondeuse a environ quatre roues, ce qui est tout à fait honnête et dans la moyenne des engins de ce genre.

 


  1. Encore que là aussi le taux de réussite ne dépasse pas les 8%, ce qui est assez peu. 

  2. Ça ne se fume pas, mais ça pousse à 40cm de haut sans forcer. 

  3. Si vous êtes rapide, il est assez intéressant de lire le petit texte en bas des pubs télé qui répertorie les 3 ou 4 endroits en France où on peut capter de la 4G. Si vous souhaitez payer un forfait très cher pour ne pas avoir plus de débit que les autres, prenez un forfait 4G. 

Catégories : Croisade du désagréable, Général, Plaignez-moi
About Dric

Je suis globalement inoffensif.


2 commentaires à “La tondeuse fatale

  1. Ce Consternant mendiant affabulateur de Royboss oinche

    Justement, je cherche à acheter une tondeuse, tu peux me livrer ton étude sur google?

    Merci. :)


  2. Ce Monstrueux bovidé étourdi d'Imagine All oinche

    dommage que l’histoire ne révèle pas ce qu’il advint à la fin …

    si l’héroïque épave a recommencé une nouvelle vie, ou bien attend t’elle simplement d’être visitée dans son repos, à moins qu’un destin plus funeste ne nous appelle à la commémorer ?

    … mais bon les histoires ne parlent jamais de ce qui arrive après la fin ;)

    alors je poursuis ainsi :

    pour fêter son mérite passé et dans l’espoir du meilleur des sorts, je m’engage à brûler en son honneur un litre entier de SP95 de garde – on trouve encore du millésimé 2000 en fonds de bidons – ce sera super pour illuminer ses 13 ans de pas de bol !!!

    … et surtout pas du bioéthanol, ça fumerait pas assez pour marquer le coup !!!


Comments are closed.