A Papy Jacques

Pondu le 22 octobre 2009

Depuis tout petit, j’ai gardé la même vision de toi : un vieux bonhomme chauve, tranquille et discret, pas tout à fait ancré dans la réalité.

Un personnage un peu mystique et mystérieux. Un ex-directeur de banque, un temps aventurier avant de devenir un ermite en milieu urbain. Tout à fait le genre de gars sur lequel on peut bâtir des tas de légendes quand on est petit et qu’on croit que le monde est plein de magie et d’aventure.

J’aurais quand même aimé que tu puisses voir ton arrière petit fils avant de partir. L’ordre des choses ne se produit pas toujours dans l’ordre qu’on voudrait.

Bon voyage…

Si vous avez lu cette note, en voici d'autres qui pourraient également vous faire perdre votre temps :

Catégories : Trucs pas glop
About Dric

Je suis globalement inoffensif.


6 commentaires à “A Papy Jacques

  1. Ce Déconcertant poney pragmatique d'Eva gazouille

    Il faut toujours qu’un truc déconne quand tout semble aller bien…
    Biz


  2. Ce Ridicule koala hystérique de tantine do-mii brait

    Un grand merci pour ta très jolie dédicace sur Papa. Occupe-toi bien du p’tit Gallard – qui arrive pile poil au moment du Beaujolais nouveau ?… On est impatients de le voir ! Bon courage à la maman surtout ! Bizzzzzzzz


  3. Ce Rarissime marsouin étincelant de celine bredouille

    vraiment désolé mon vieux dric…. la vie ne se passe pas toujours comme on le voudrait….


  4. Cet Abominable botaniste satisfait de Béné postillonne

    Merci Cédric pour ce texte qui illustre bien le personnage atypique qu’était Papa. Crois moi il a toujours eu « le pied poudreux » et il continue, tant qu’à ton futur bébé Papa a une longueur d’avance sur nous : il le voit déjà. Je t’embrasse


Comments are closed.