C'est pas la satisfaction qui nous étouffe

Pondu le 29 juin 2007 - 10 commentaires

Il y a des fois où je suis vraiment un grand naïf. Si si. Prenons un exemple tout bête1: Lorsque mon téléphone sonne 5 minutes avant que je doive sortir du boulot, j’ai le réflexe de décrocher. Alors que franchement, quelles sont les chances pour que ce soit un faux numéro ou que ce soit juste pour me souhaiter une bonne soirée ? zéro, ou presque. Ce sera automatiquement un dépannage informatique chiant, long et urgent car l’univers est fait comme ça.

Prenons un autre exemple : quand je fais mes courses, j’aime prendre des paquets de croquettes aux saveurs variées pour mes chats. Ca reste toujours la même marque en revanche.  Ca ne sert à rien puisque les chats peuvent très bien manger le même truc tout au long de leur vie, mais j’aime bien quand même.

Il existe ainsi des croquettes au lapin, au boeuf, au poisson et au poulet je crois. Comme je prends des sacs de croquettes en format semi-king size (il existe plus gros, mais c’est pour les fauves apparemment), tous les parfums n’étaient pas proposés pour une probable et obscure raison marketing. Il y a deux semaines en passant devant le rayon je vois qu’ils ont enfin sorti les croquettes au boeuf dans le format que je prends. Ni une ni deux, j’achète, tout fier de faire plaisir à mes chats qui quand même aiment bien les croquettes au boeuf.

Et bien j’ai été bien puni, car l’ingestion de ces croquettes au boeuf par mes patapoufs poilus rend l’odeur des cacas de chats tout à fait horrible. Parce que déjà ça pue une crotte de chat. Mais là c’est pire. Et vu que c’est un énorme sac, je dois encore les nourrir avec pendant au moins 2 semaines. Moi qui naïvement2 pensait que toutes les croquettes se valaient, j’était si fou de penser ça.

Et en plus de ça, je crois qu’ils font plus caca qu’avant. Soit pour m’emmerder (pas au sens littéral, quoique…), soit parce qu’ils assimilent moins de trucs avec ces croquettes.

Alors évidemment, si vous n’aimez ni les chats ni le caca, cette note va vous ennuyer fortement. Dans un monde parfait, cette note serait à caractère universel et intéresserait tout le monde. C’est pourquoi je lance la formule : « lecteur intéressé ou dédommagé« . Si cette note ne vous a pas plu indiquez-moi votre adresse, je vous dédommagerai en croquettes pour chats au boeuf.


  1. Le lecteur averti aura tout de suite vu qu’en fait l’exemple est le coeur de cette note. Et il aura tort car ce n’est pas de cet exemple là qu’il s’agit. 

  2. Vous avez vu, j’ai rattrapé la phrase d’accroche. Je suis trop fort en construction de note. 

Je trouve qu'on ne parle pas assez de poneys ici, vite je commente !


Les mouches mortes peuvent sentir bon

Pondu le 13 mai 2007 - 13 commentaires

Aujourd’hui nous allons parler de la mouche. Cet insecte a pour caractéristiques une idiotie sans limite et des ailes dans le dos.

Lorsque je laisse ma fenêtre ouverte, les mouches entrent naturellement dans la maison, pensant probablement qu’une fenêtre ouverte est une invitation à venir voleter sans autre but que d’énerver les homo sapiens1. Ce qui me donne donc l’occasion de les observer attentivement (oui, j’ai du temps pour ne rien faire).

En pleine journée, à moins de vouloir précipiter la fin du monde en allumant toutes les lumières, celles-ci sont éteintes. Mais les mouches ne sont visiblement pas au courant : vous pourrez les observer chez vous, les mouches tournent quand même autour des lampes et des lustres. Est-ce un comportement génétiquement acquis, une habitude fortement ancrée ?

Toujours cette bonne vieille question de l’inné ou de l’acquis. Notre nouveau président estimerait probablement que c’est inné, mais j’avoue avoir un doute.

Enfin de toute façon, ce n’est pas le sujet de cette note. Non, le véritable objectif de mon propos est de vous révéler une manière efficace et amusante de tuer ces sales petites bestioles vrombrissantes.

Pour ce faire, il faut vous équiper d’une bombe de déodorant Oust2, et d’une pantoufle (moi j’ai pris une tongue, tout objet ayant une forme similaire conviendra).

Premièrement, Vaporisez un coup de Oust sur les mouches. vous devriez observer un ralentissement de leurs mouvements. Ce n’est pas forcément flagrant, attendez au moins 10-15 secondes pour que le déo fasse bien effet.

Deuxièmement, prenez votre pantoufle et Taïaut ! Abattez les mouches en les frappant avec. C’est la partie jouissive du programme. En effet, les mouches sont d’habitude trop rapides, et il faut déployer des trésors de statégie de et vitesse pour arriver à les occire de cette manière. Mais pas dans le cas présent, le Oust les a tellement shootées qu’on peut leur claquer le beignet en toute tranquillité.

Cette astuce serait vraiment très rigolote si je n’attirais pas l’attention sur le fait que si le Oust rend les mouches stones, il y a peu de chances pour qu’il soit vraiment inoffensif pour la santé. Heureusement pour nous, aucun prédateur ne tente de nous frapper avec une pantoufle géante.

Edit informatif du ragondin fleuri : Ca marche aussi avec un déo de base pour vos dessous de bras (merci Albane)


  1. Ce n’est pas tout à fait exact, ils arrivent fréquemment qu’elles en profitent pour copuler dans mon salon. 

  2. Vous pouvez essayer avec un autre produit d’une autre marque, mais n’ayant pas fait de tests, je ne peux alors garantir le succès de l’opération. Toutefois, je suis fortement intéressé par tout retour d’expérience. 

J'ai un furoncle au derrière, vite je commente !


Du papier de panda

Pondu le 10 avril 2007 - 5 commentaires

Moi j’aime bien les pandas.

Le panda est un animal que tout le monde aime, parce qu’il ressemble à un gros nounours tout mignon. Et aussi parce qu’il ne bouffe pas de viande, contrairement à ces collègues ursidés1. Et ça, c’est un bon point pour lui. Imaginez qu’il se goinfre de petits humains pour son goûter ? Il aurait l’air nettement moins mignon avec sa belle fourrure toute tâchée de sang.

Enumérons ensemble les caractéristiques du panda :

  • Le panda est un bestiau plutôt zen. Il est placide et tout tranquille, mais il pourrait très bien vous arracher la tête d’un coup de patte.
  • On passe des films porno aux pandas pour qu’ils se reproduisent, et pourtant le sexe ça les intéresse pas vraiment. Quel autre animal a le droit à un tel traitement de faveur ?
  • Le panda a une alimentation pas du tout variée, et alors qu’il fait partie du genre des nounours qui sont quand même carnivores, lui se la pète en ne bouffant que du bambou qu’il est en plus presque incapable de digérer.

Voilà, pour dire que c’est quand même assez étonnant qu’un animal aussi stupide dans ses choix de vie ait pu survivre aussi longtemps. Mais des chinois ont trouvé le truc pour que cette feignasse en fourrure se rende un poil utile : ils comptent faire du papier avec les pandas.

En fait, ils ne vont pas abattre des pandas pour ça (ils ont déjà assez de mal à les garder en vie), mais ils vont utiliser leurs déjections. Hé ouais, du papier en caca de panda. Explication un poil scientifique : le panda ne digère que 17% de ce qu’il avale, et comme son alimentation est à 95% végétale (du bambou, on vous l’a déjà dit), ça fait environ 84% de matière végétale rejetée par le panda2. Et avec ça, on peut faire de la pâte à papier d’une excellente qualité parait-il.

Je suis partagé dans les utilisations qu’on pourrait faire d’un tel papier. D’un côté ça vient du panda, un animal noble, urbain et rigolo, de l’autre ça reste quand même du caca. Il faudrait donc réserver son utilisation à des supports qui ont besoin d’être classe mais qui ne servent à rien.

Comme les cartes de visite par exemple.

Rien de plus pompeux que la carte de visite. Déjà, c’est un signe de pouvoir : les sous-fifres n’en ont pas, qu’en feraient-ils ? Ensuite, ça fait classe pour un vendeur/négociant/consultant/représentant de tendre une carte d’un air décontracté et complice, le tout accompagné d’un sourire commercial au colgate blancheur.

Si on raccourcit un peu ce propos, ça donne :

Les commerciaux, c’est du caca de panda.

C’est tellement vrai que ça m’arrache une larme.

Source : Tropbontropcon.fr, Wikipédia.


  1. Le correcteur orthographique de Firefox (panda rouge, on est en plein dans le sujet) me propose boursicoté en remplacement de oursidé. Ca n’a aucun rapport mais j’adore ce mot. <strong>Edit</strong> : bon en fait c’est ursidé et pas oursidé. Du coup, Firefox propose sidérant en remplacement… 

  2. Pour une fois, les chiffres sont exacts. Ca n’arrive pas souvent ici, mais là c’est le cas. 

Je suis une blonde, vite je commente !


La vigogne, un individu peu recommandable

Pondu le 2 avril 2007 - 3 commentaires

Un sinistre personnage, Roi des Lutins de sa personne, prétend sournoisement que l’appareil digestif de la vigogne mâle est plus intéressant que Chuck Norris et Steven Seagal réunis. Soit, il a le droit de le penser.

J’ai donc fait des recherches sur la vigogne. J’ai d’abord pensé qu’il voulait parler de la cigogne, volatile fourbe et plumeux. Mais pas du tout. La vigogne existe belle et bien et n’a rien à voir avec le livreur de bébés sus-mentionné.

Avant de s’intéresser au système digestif du mâle, j’aimerai signaler que la bestiole est originaire de la Cordillère des Andes. En raison des conditions de vie très difficiles dans ce coin là, la Vigogne a émigré d’abord au Portugal et en Espagne, pour finalement atterrir dans des sites touristiques français. La vigogne, non contente de taxer de la menue monnaie à des badauds enthousiastes, se répand dans le métro pour imposer sa musique altermondialiste et fluttée aux sinistres faces d’employés qui sommeillent chaque jour dans cet antre de nomadisme urbain. Sa flutte est d’ailleurs fabriquée grâce à des procédés indécents et immoraux pratiqués sur des paons.

Comment la reconnaître ? c’est simple, la vigogne ressemble à un chevreuil à long cou, mais avec un bonnet péruvien. Un peu comme les lamas, sauf qu’elle est plus petite et qu’elle ne crache que lorsqu’elle se lave les dents. A noter qu’elle est la lointaine cousine du chameau mais comme c’est une feignasse elle ne bosse pas1. Les vigognes ont un poil super fin, ce qui donne une laine de qualité une fois l’animal braconné.

La vigogne, une belle bande de racaillesLa vigogne, qu’elle soit mâle ou femelle (ou les deux, soyons fous), est exclusivement herbivore. Toutes les légendes urbaines au sujet des moeurs antropophagiques de ces animaux sont donc complètement fausses. La vigogne ne tue d’humains que par plaisir, et non pour se nourrir. L’alimentation de la vigogne est essentiellement composée de graminés comme les Special K ou les Golden Grahams2. Les vigognes sont également cocaïnomanes, ce qui leur donne souvent un air mélancolique et brumeux. C’est à cause de cette sensation de brume que leur cou s’est progressivement allongé afin de leur permettre de voir au-dessus du brouillard, car à l’origine la vigogne avait un cou semblable à nos petits cervidés.

Sinon l’appareil digestif est tout à fait semblable à celui des autres mammifères. La seule grosse différence au niveau des organes internes est la présence de 8 reins, car la dépendance à la cocaïne oblige la vigogne à vendre régulièrement un de ses reins pour se payer de la drogue. Notre animal pratique la rumination, il maugrée toute la nuit ses tracas du jour. Pour ce faire, il roule des boules de graminés pour en faire des ersatz de chewing-gum, qu’il machouille nonchalamment en roupillant.

Il y aurait encore beaucoup à dire sur les vigognes, notamment leur appartenance à des sectes, puisqu’elles ne communiquent que par « onhonh… »3, ou leur vitesse de pointe qui atteint 40 km/h sur terrain accidenté, ce qui leur permet d’échapper à la police lorsqu’ils mendient dans le métro à coup de musique traditionnelle du Pérou4.

Sources : Wikipédia, La-vigogne.com, Alpacavicuna

NB : Si par hasard vous n’aviez pas saisi que ce qui est raconté plus haut est un ramassis de conneries émaillé de quelques véracités éparses, c’est le moment de le faire, parce que je décline toute responsabilité quand vous aurez l’air ridicule après avoir narré à vos collègues/amis/proches/contrôleurs SNCF les affirmations ci-dessus stipulées.


  1. J’ai été nominé aux Flops d’honneur pour cette vanne qui surpasse de loin en laideur celles de Sam Atchoum. Je n’ai pas gagné car la cérémonie a fait un bide et a été annulée au dernier moment. 

  2. Golden Grahams : les graminés en or en vieil anglais, sans doute une référence aux prétendues cités d’or des incas. 

  3. A cause de l’altitude de leur habitat d’origine, leur voix est plus haut perchée, ce qui donne un côté plaintif à leurs incantations. 

  4. En effet, la musique péruvienne dans le métro a été classée dans les crimes passibles de prison à vie depuis la révision de la loi sur la sécurité nationale de février 2007. Les vigognes sont d’ailleurs principalement traquées à cause de leur musique et de leur laine, non à cause de leur consommation de stupéfiants. 

Je n'ai jamais lu un tel ramassis de conneries, vite je commente !


Les chats sont des toxicos

Pondu le 16 mars 2007 - 7 commentaires

Moi j’aime bien les chats parce que leur philosophie de vie se rapproche quand même pas mal du bonheur1.

Les chats donc, ça bouffe, ça dort et ça joue. Et ça se sniffe du Nepeta. Cette plante, communément appelée herbe à chats, a des effets étranges sur ces bestioles. D’après l’article de Wikipédia, ça aurait en fait des effets sexuels, mais ça dépend de la variété de Nepeta et aussi de la variété du chat.2.

Pour illustrer tout ceci, fais tourner :

Ouaip, c’est affligeant n’est-ce pas ?

Il est quand même stupéfiant que Dame Nature ait pu avantager tellement cette espèce, ils doivent forcément avoir une contrepartie. Comme d’être obligé de se lécher le cul pour le nettoyer, ou le fait qu’ils puissent afficher fièrement leur majesté et avoir l’air totalement ridicule la seconde d’après.


  1. Sauf pour le sexe, mais ça n’a pas l’air de les déranger. De là à dire que le malheur provient de notre sexualité, certains médisants pourraient franchir le pas, tant pis pour eux. 

  2. Bon bah en fait les chats ont bien trouvé un palliatif à la sexualité à volonté, donc les humains connaissent probablement des malheurs à cause de choses plus philosophiques telles que la diffusion subversive de Louis la Brocante sur France 3 à des heures de grande écoute. 

Je connais personnellement Chuck Norris, vite je commente !


Mettez un chat dans une pièce…

Pondu le 4 mars 2007 - 9 commentaires

…Et il trouvera en 5 minutes le coin le plus confortable et sécurisé.

Je suis allé en France à Paris (qu’y-a-t’il d’autre que Paris en France d’après les parisiens ?) pendant cette semaine de congés, chez Frangin. Qui a la chance d’avoir une chérie qui cuisine super bien. Mais ce n’est pas le propos de cette note. Non, le sujet c’est Ikéa. Ce fantastique magasin suédois est une ode à la société de consommation : tout là-bas est fait pour que tu te sentes bien, que tu te détendes et que tu écarquilles grand tes mirettes sur les fantastiques produits aux noms totalement idiots qui pullulent le long d’un parcours mieux présenté que dans un musée du jouet.

Tout le génie de ces gens se concentre dans l’organisation de leur magasin. On déambule, on furète, on s’extasie sur le design séduisant des balais à chiotte1 et au détour de meubles de cuisine savamment disposés, on tombe carrément sur une cafétariat. Avec un menu pas trop mauvais en plus (dommage qu’il n’y ait que des sodas et pas de jus de fruits). Et ils font des nocturnes deux jours par semaine.

Ca, c’est le côté paillettes. Le côté obscur, c’est qu’on devient vite accro à toutes ces ingénieuses trouvailles. On se dit que c’est tellement bien foutu qu’il nous le faut. Et on ressort du magasin avec un grand sourire et un gros trou sur le compte en banque.

Je suis donc allé à Ikéa dans le but de fureter un peu et de trouver un sur-matelas pour pallier l’inconfort de la mousse de mon BZ. et je ressors avec une literie complète2 et un fauteuil. Et pas loin de 600€ en moins sur le compte en banque.

Et tout ça pour quoi ? Pour que ces fumiers de chat squattent sans vergogne cette débauche de mobilier moussu. C’est donc Grumeau qui gît pionce sur le fauteuil et Chaussette qui ronfle sur mon nouveau plumard. 5 minutes pour trouver le coin le plus confortable, pas plus. c’est rapide et efficace un chat.

Mon nouveau lit


  1. C’est faux en plus, leurs balais à chiotte sont super moches. Et quelqu’un pourrait-il me dire quel est le nom correct pour cet ustensile ? Parce que balai à chiottes, ça ruine mon argumentaire de par sa vulgarité. 

  2. Et en plus j’ai trouvé le moyen d’oublier de ramener le matelas sur Bourges, je ne l’aurais que quand mon frère ou Gabrielle redescendront par chez moi. Alors que c’était pour ça que j’étais venu à la base, c’est cruellement ironique non ? 

Je veux payer moins d'impôts, vite je commente !