C'est bien beau d'avoir un jardin, encore faut-il en profiter

Pondu le 30 avril 2009

Un mobilier de jardin

Mobilier de jardin d'inspiration rurale

La semaine dernière (du 20 au 26 avril donc), j’étais en congés (ainsi qu’Albane). Dame Nature dans son infinie bonté nous avait gratifié d’une météo plus que clémente à notre endroit1, le soleil brillait cui cui les p’tits zoziaux.

Albane et moi sommes donc partis en quête d’un mobilier de jardin. Et là mesdames et messieurs, y a du lourd. Pour vous aider à résoudre éventuellement le même dilemme, voici un petit guide des différents mobiliers possibles :

– La table et les chaises en marbre serties de diamants et signées d’un grand nom de la sculpture : A oublier tout de suite si vous ne payez pas d’impôts sur la fortune ou que vous habitez en Suisse pour fuir l’impôt en question. En effet, la chaise en marbre c’est pas très confortable et il faut donc acheter des coussins brodés à la main par un grand couturier. Ce qui va chercher dans les 5000€ du repose-fesses. Et encore, à ce prix ne vous attendez pas à pouvoir péter dessus, ça reste de la haute couture et c’est donc peu pratique pour un usage courant. Si on enlève les coussins pour l’hiver, l’entretien reste minime. De toute façon ne comptez pas déplacer cette table et ces chaises sans l’aide d’une grue.

– La table et les chaises en bois du Groënland, le bois que tu peux pas trouver plus exotique que lui dans le monde. Résistant à l’eau, aux tempêtes, à la neige, aux ours polaires ainsi qu’au soleil, aux chameaux et aux températures caniculaires. Ce bois aux propriétés improbables a été découvert par les employés de Garnier alors qu’ils cherchaient un nouveau composant naturel à mettre dans leurs champoings (Pour la petite histoire, ils ont préféré à la sève de bois du Groënland un extrait de jus de moine tibétain). L’inconvénient majeur est qu’il faut environ 3 reins pour se payer un tel mobilier, ce qui vous obligera à sacrifier le projet d’achat d’une nouvelle télé 192cm de diagonale en hyper HD à 430Hz. Aucun entretien à faire sur ce bois, il vous survivra de huit bons siècles au moins.

– Le mobilier en Teck. Joli, élégant, en fait je n’ai aucun autre renseignement sur ce type de mobilier. Mais vu sa popularité, je ne pense pas que son entretien exige le sacrifice d’une vierge ou l’emploi de résine de phacochère. Non disponible pour les pauvres et les bourses modestes.

– Le bon vieux plastique des familles. Disponible en vert foncé ou blanc, ce mobilier a fait la fierté des classes ouvrières et moyennes depuis une bonne trentaine d’années. Ce type de mobilier n’est pas très fan des grands froids, et on murmure le soir au coin du feu que lui enfiler une housse de protection lorsqu’on ne s’en sert pas n’est pas forcément un gage de superficialité.

– Le mobilier en carton : fréquemment employé dans les bidonvilles, ce type de mobilier est très personnalisable. Il supporte en revanche difficilement la pluie et les assauts du temps. Et si vous renversez votre verre dessus, il faut changer toute la table. Et enfin, ne vous attendez pas à trouver des chaises en carton dans le commerce pour les assortir à la table, mais vous pouvez toujours en faire vous-même à condition de ne pas oublier de mettre quelque chose dans le carton (ou de peser moins de 10kg).

Nous avons pour notre part opté pour le plastique car il est fantastique2, en version 6 places normales/12 compressées (une place compressée étant de la superficie disponible pour votre corps lors de l’utilisation d’un métro à l’heure de pointe). Soit une table verte à l’aspect robuste et 6 chaises, le tout pour une centaine d’euros (65€ de table et 6×6€ de chaises). Pour le prix, on a même acheté un barbecue avec une clarté de montage dans la notice inversement proportionnelle au nombre de vis fournies pour monter le-dit barbecue. Mais j’ai triomphé quand même, ne faisant pas tâche à ma réputation de super-monteur de meubles ikéa.

Evidemment le jour où on a voulu se servir de tout ça il a flotté toute la journée. Maudite Dame Nature…


  1. Dans le cadre de la lutte active contre l’appauvrissement de la langue française, l’expression du jour est : « A votre endroit », ce qui est l’équivalent désué de « envers vous ». Cette note de bas de page à l’encontre des bas de plafond était sponsorisée par le ministère de la culture, si toutefois celui-ci n’a pas changé de nom ou de fonction entre-temps. 

  2. Le premier qui dit que c’est parce qu’on n’avait pas les moyens d’acheter du teck aura raison, le bougre. 

Si vous avez lu cette note, en voici d'autres qui pourraient également vous faire perdre votre temps :

Catégories : Articles scientifiques, Général
About Dric

Je suis globalement inoffensif.


5 commentaires à “C'est bien beau d'avoir un jardin, encore faut-il en profiter

  1. Ce Frêle veau de mer hystérique d'Hervé bredouille

    Moi, j’aurai opté pour le bois du Groënland parce qu’avec ça tu peux te la péter en montrant à tes invités ébahis (et admiratifs) le poil (et éventuellement quelques résidus organiques) de l’ours polaire qui se sera servi du tronc en guise de… ce que vous voudrez… vous ne me rendrez pas responsable de vos envies les plus inavouables !

    sinon le plastique, c’est dommage, ça a beau être fantastique, vous vous privez quand même du séant papesque qui visiblement n’aime pas trop les dérivés pétroliers…


  2. Cet Abominable botaniste abruti de celine marmonne

    12 en version compressée, c’est sans compter sur tatan!! a mon avis, avec lui ca se reduit à 10!!
    bon alors quand est ce qu’on l’etrenne??? car apres va falloir baptiser le notre (ceci dit il est encore chez le marchand!)


  3. Cet Infect porridge effrayant de Dric éructe

    @Hervé : J’ai déjà vendu mes reins pour acheter une réplique grandeur nature du Porte-avion Charles de Gaulle. En plus ils se sont plantés, ils m’ont envoyé la réplique de l’aéroport à la place. Et les parents d’Albane ont déjà vendu ses reins quand elle était petite pour régler les frais de justice dûs aux nombreuses encartades à la loi de ma chérie. On s’est donc rabattus sur le plastique.
    @Céline : Oui en effet, Tatan est irréductible. Pour l’étrennage ce sera dès qu’il fera assez chaud pour manger dehors le soir. Comme la terrasse est orientée au nord-est, elle est à l’ombre le soir. Donc en ce moment ça caille un peu. :|


  4. Ce Consternant mendiant inoffensif de Virginie postillonne

    Tu as oublié le salon de jardin le plus romantique !
    Celui qu’il faut repeindre tous les ans, qui rouille, qui est très lourd à ranger, qui fait mal aux petits derrières fragiles – coussins obligatoires- , qui ne se démonte pas, ne se plie pas, et dont les pieds de chaises s’enfonce irrémédiablement dans le sol si tu ne possède pas une belle terrasse… Une seule et belle qualité, c’est le plus écologique !
    Celui en métal qui est bien joli mais qui me rappelle de mauvais souvenirs de bricolage avant et après les beaux jours !
    Tu as raison pour une fois de choisir la facilité !!


  5. Cet Infect porridge effrayant de Dric éructe

    Bon sang mais tu as raison, j’ai complètement omis de parler du mobilier en bon fer forgé ! Mais en général on le trouve plus en version « petite table ronde toute mignonne et ses deux chaises toutes petites », ce qui ne convenait pas à ma folie des grandeurs.


Comments are closed.