La vigogne, un individu peu recommandable

Pondu le 2 avril 2007

Un sinistre personnage, Roi des Lutins de sa personne, prétend sournoisement que l’appareil digestif de la vigogne mâle est plus intéressant que Chuck Norris et Steven Seagal réunis. Soit, il a le droit de le penser.

J’ai donc fait des recherches sur la vigogne. J’ai d’abord pensé qu’il voulait parler de la cigogne, volatile fourbe et plumeux. Mais pas du tout. La vigogne existe belle et bien et n’a rien à voir avec le livreur de bébés sus-mentionné.

Avant de s’intéresser au système digestif du mâle, j’aimerai signaler que la bestiole est originaire de la Cordillère des Andes. En raison des conditions de vie très difficiles dans ce coin là, la Vigogne a émigré d’abord au Portugal et en Espagne, pour finalement atterrir dans des sites touristiques français. La vigogne, non contente de taxer de la menue monnaie à des badauds enthousiastes, se répand dans le métro pour imposer sa musique altermondialiste et fluttée aux sinistres faces d’employés qui sommeillent chaque jour dans cet antre de nomadisme urbain. Sa flutte est d’ailleurs fabriquée grâce à des procédés indécents et immoraux pratiqués sur des paons.

Comment la reconnaître ? c’est simple, la vigogne ressemble à un chevreuil à long cou, mais avec un bonnet péruvien. Un peu comme les lamas, sauf qu’elle est plus petite et qu’elle ne crache que lorsqu’elle se lave les dents. A noter qu’elle est la lointaine cousine du chameau mais comme c’est une feignasse elle ne bosse pas1. Les vigognes ont un poil super fin, ce qui donne une laine de qualité une fois l’animal braconné.

La vigogne, une belle bande de racaillesLa vigogne, qu’elle soit mâle ou femelle (ou les deux, soyons fous), est exclusivement herbivore. Toutes les légendes urbaines au sujet des moeurs antropophagiques de ces animaux sont donc complètement fausses. La vigogne ne tue d’humains que par plaisir, et non pour se nourrir. L’alimentation de la vigogne est essentiellement composée de graminés comme les Special K ou les Golden Grahams2. Les vigognes sont également cocaïnomanes, ce qui leur donne souvent un air mélancolique et brumeux. C’est à cause de cette sensation de brume que leur cou s’est progressivement allongé afin de leur permettre de voir au-dessus du brouillard, car à l’origine la vigogne avait un cou semblable à nos petits cervidés.

Sinon l’appareil digestif est tout à fait semblable à celui des autres mammifères. La seule grosse différence au niveau des organes internes est la présence de 8 reins, car la dépendance à la cocaïne oblige la vigogne à vendre régulièrement un de ses reins pour se payer de la drogue. Notre animal pratique la rumination, il maugrée toute la nuit ses tracas du jour. Pour ce faire, il roule des boules de graminés pour en faire des ersatz de chewing-gum, qu’il machouille nonchalamment en roupillant.

Il y aurait encore beaucoup à dire sur les vigognes, notamment leur appartenance à des sectes, puisqu’elles ne communiquent que par « onhonh… »3, ou leur vitesse de pointe qui atteint 40 km/h sur terrain accidenté, ce qui leur permet d’échapper à la police lorsqu’ils mendient dans le métro à coup de musique traditionnelle du Pérou4.

Sources : Wikipédia, La-vigogne.com, Alpacavicuna

NB : Si par hasard vous n’aviez pas saisi que ce qui est raconté plus haut est un ramassis de conneries émaillé de quelques véracités éparses, c’est le moment de le faire, parce que je décline toute responsabilité quand vous aurez l’air ridicule après avoir narré à vos collègues/amis/proches/contrôleurs SNCF les affirmations ci-dessus stipulées.


  1. J’ai été nominé aux Flops d’honneur pour cette vanne qui surpasse de loin en laideur celles de Sam Atchoum. Je n’ai pas gagné car la cérémonie a fait un bide et a été annulée au dernier moment. 

  2. Golden Grahams : les graminés en or en vieil anglais, sans doute une référence aux prétendues cités d’or des incas. 

  3. A cause de l’altitude de leur habitat d’origine, leur voix est plus haut perchée, ce qui donne un côté plaintif à leurs incantations. 

  4. En effet, la musique péruvienne dans le métro a été classée dans les crimes passibles de prison à vie depuis la révision de la loi sur la sécurité nationale de février 2007. Les vigognes sont d’ailleurs principalement traquées à cause de leur musique et de leur laine, non à cause de leur consommation de stupéfiants. 

Si vous avez lu cette note, en voici d'autres qui pourraient également vous faire perdre votre temps :