Le mailing est une invention fantastique

Pondu le 29 avril 2010

Le sujet du jour sera le mailing1 . Ce terme qui de toute évidence est d’origine anglo-saxonne est de base une publicité ciblée.

En gros on fait un publipostage avec votre nom et zou, vous avez l’impression que la société vous écrit à vous personnellement, que votre valeur est enfin reconnue et que s’ouvrent les portes de la gloire et de la célébrité. Ouuuh, j’en frissonne d’avance.

C’est ainsi qu’il y a quelques temps j’ai reçu une lettre dans mon courrier, où l’on m’entretenait de la manière suivante :

Exemple typique de mailing raté pour une tenue de technicienne de surface

M. Dric2,

L’été arrive à grands pas, vous devez probablement être en train d’essayer trois régimes miracle par jour pour perdre du poids sans faire un soupçon d’effort. Je tiens personnellement à m’assurer que votre argent sottement dépensé dans ces programmes de charlatans aille également sur mon compte bancaire. Nous sommes entre filles et je peux bien vous avouer qu’en réalité ce sont nos vêtements, nos chaussures et notre linge de maison dont vous avez le plus besoin pour camoufler vos bourrelets disgracieux. Faites-moi confiance, je sais absolument ce qu’il vous faut et j’ai une surprise pour vous : il se trouve que tout ce qui vous est vital pour cet été est disponible chez nous ! Vous pouvez commander par internet, par téléphone, par courrier et par hasard si vous le souhaitez. Si vous passez une commande de 120€ d’achats minimum dans les 30 secondes, vous recevrez une superbe robe tendance et sexy gratuitement !

La directrice de la communication (qui est aussi votre nouvelle meilleure amie),

Valérie Datromet (dit Valoche)

J’ai été ébloui par tant de clairvoyance. Cette femme SAVAIT ce dont j’avais besoin, inutile pour moi de me poser des questions qui me feraient mal à la tête et qui m’empêcheraient d’accomplir mon devoir conjugal par exemple. J’ai tout de suite passé commande de 120 pinces à linge design qui brillent dans le noir avec des paillettes sur le dessus, à 1€ l’unité. Une affaire.

Passons sur les frais de port avec lesquels j’aurais pu faire livrer un éléphant et un rhinocéros dans mon jardin pour vérifier lequel des deux est le plus balèze, me voilà donc avec mes pinces à linge qui se sont révélées être incapable de maintenir le linge en place puisqu’elles ne peuvent rien pincer3. et une robe en toile de sac de riz pour réfugiés qui gratte et qui me fait un gros cul. Autant vous dire que c’est pas avec ça que je vais emballer cet été.

De toute façon Albane trouve que la robe ça fait pas top sur un mec et que tant que je n’aurais pas les jambes rasées ça sera ridicule. D’un autre côté, Albane est une fille et on sait tous que les filles n’ont aucun goût. Je pourrais développer cette affirmation mais je viens de penser que ça ferait un excellent sujet pour une prochaine note.

Note de bas de plafond : Il m’est arrivé dans ma vraie vie de recevoir un courrier de ce genre, manifestement rédigé pour une femme mais adressée à Monsieur Dric. Le jour où la Redoute ou les 3 Suisses m’enverront des courriers d’un Sylvain Leroi4 qui misera sur la franche camaraderie virile qui a cours dans les vestiaires sportifs pour réussir à me refourguer des haltères et des boxers qui mettent le service trois-pièces en valeur, là ils auront toute mon admiration.


  1. Je tiens d’ailleurs à préciser qu’en fait nous utilisons en France le terme « mail » pour parler d’un courrier électronique, alors que chez nos voisins d’outre-atlantique et d’outre-manche ce terme désigne un courrier postal. Eux utilisent « e-mail » pour parler d’un courrier électronique. Donc si vous allez dans un de ces pays à la gastronomie nettement moins qualitative que la nôtre,  ne passez pas pour un bouseux retardé en leur parlant de courrier postal… 

  2. Mon véritable patronyme est réservé aux gens des milieux autorisés, et comme je suis plutôt du genre à autoriser des débuts ou des fins que des milieux, autant vous dire qu’il y en a peu. 

  3. A l’instar des pinces dans les foires qui permettent d’attraper des peluches, sauf qu’il vous faudra débourser 20€ pour le faire alors que la partie est à 20c. 

  4. Qu’il soit bien clair que j’invente des noms au pif, mais il est fort possible que cette combinaison forme un patronyme existant… 

Si vous avez lu cette note, en voici d'autres qui pourraient également vous faire perdre votre temps :

Catégories : Divagations quelconques
About Dric

Je suis globalement inoffensif.


6 commentaires à “Le mailing est une invention fantastique

  1. Ce Superbe capitaliste inoffensif de Maître Mô éructe

    Le mailing cité en exemple n’est pas si raté : j’envisage soudain de devenir technicienne de surface.
    Sinon, il y a aussi les mailings des escrocs, qui n’ont fait rien qu’à copier sur La Redoute, et qui nous informent environ 28 fois dans la journée avec plein de fautes dès le titre/sujet que « Alert ! Chère clientèle, à la suite d’un problème due à la comptabilité, votre compte Paypal/Orange/Qu’est-ce d’Epargne a été prélevé de 128 € en trop ! Clique vite ici pour réparer cet mauvaise prèlévement ! » Je me demande toujours si ça marche et si des gens se font encore prendre…


  2. Ce Déconcertant poney cupide de Mamzelle Print éructe

    Hé bien, certaines personnes ne doutent de rien ;-) Surtout lorsque l’on voit le prix d’un publipostage qui peut aller jusqu’à 2€ par envoi. Enfin, chacun sa stratégie hihi. Il a au moins le mérite de retenir l’attention =)


  3. Cet Abominable botaniste hystérique de Jibé bafouille

    Rien à voir désolé, je m’incruste un peu mais as-tu eu mon mail au sujet du site des lutins qui marche pu … Je voulais te demander si tu savais pourquoi ?


  4. Ce Superbe capitaliste moraliste de Dric bredouille

    @Jibé : On a pas payé l’électricité des lutins, ils ont coupé le jus… :|


  5. Cet Hideux troll rural de Michele gazouille

    C’est à se demander si le principe de la personnalisation et du one to one va enfin être compris!


  6. Ce Frêle veau de mer pragmatique de secaba postillonne

    Le mailing, toujours une bonne vieille méthode pour dénicher des clients…


Comments are closed.