Le pigeon est notre ennemi

Pondu le 8 septembre 2009

pigeon2000

Bob le pigeon, affecté à la sécurité du WTC le 11 septembre 2001

Mes amis, il est dans la vie des êtres vivants dont le potentiel de survie est proche de zéro, et pourtant ils continuent d’exister.

Il y a bien sûr les pandas, mais aussi les pigeons.

On pourrait penser que le pigeon est une aberration dans le monde animal tellement son instinct de survie est inexistant, et pourtant le pigeon n’a cessé de dominer le monde depuis qu’il a affaire à l’Homme.

Avant l’avènement du télégraphe, qui avait le monopole des communications rapides ? De qui s’est-on servi pour faire passer des messages pendant la première guerre mondiale ? Du pigeon.

Posez-vous sur un banc dans n’importe quel ville de taille moyenne ou plus, et observez les êtres vivants autour de vous. A part les humains, que trouve-t-on en grande quantité ? Oui, des pigeons.

Même en cuisine on trouve du pigeon. Mort et dans l’assiette certes, mais présent quand même.

Le pigeon est également source de nuisances à l’instar de sa cousine belliqueuse la mouette, grâce à sa capacité à fienter en gros volume (Le Professeur Igor Youtsklav, membre éminent du très sérieux Institut du Volatile Urbain basé à Kiev a déclaré « Le pigeon est un animal qui pourrait combler à lui tout seul le Grand Canyon. Bien sûr il faudrait qu’il soit en nombre suffisant, et qu’il ait à bouffer à proximité. »).

Nombre de scénarios de séries B ou Z reposent sur un méchant qui projette de conquérir le monde grâce à des modifications génétiques sur des pigeons dans le but de les faire fienter encore plus. En général le héros parvient à tuer le vilain en retournant les pigeons contre leur créateur tout en pelotant la greluche de service, le méchant finissant enfoui sous une montagne de guano.

D’ailleurs la CIA et l’armée des Etats-Unis ont eu un programme dans les années 80 qui impliquaient l’emploi en masse de pigeons contrôlés à distance. L’affaire fut enterrée rapidement en 1996 pour éviter un Pigeongate, suite aux révélations d’un général sur l’oreiller de sa maîtresse chinoise.

Pourtant, quand on examine un pigeon on ne peut s’empêcher de trouver comique sa façon stupide de se mouvoir, de se jeter dans les jambes des passants ou sous les roues d’une voiture. Le pigeon semble en effet totalement aveugle à son environnement immédiat. Les spécialistes pensent qu’en réalité la tête du pigeon n’est pas soumise à la gravité, contrairement au reste de l’univers (à l’exception des chats toutefois). Je ne sais pas si vous imaginez, mais avoir une tête qui interprète les lois physiques avec désinvolture pendant que le reste de votre corps s’y conforme a de quoi dérouter n’importe quel être doué de plus de neurones qu’une amibe. De fait, vu que le pigeon ne semble pas souffrir de cette étrangeté on peut en conclure que soit il n’a pas plus de neurones qu’une amibe (ce qui reste possible), soit son centre nerveux ne se situe pas dans l’univers connu et n’a que d’épisodiques connexions avec notre monde.

Tout ça pour dire que je suis encore passé à 20cm d’un pigeon avec ma voiture lancée à 93km/h et que celui-ci n’a pas bougé d’un iota. Stupide volatile.

Si vous avez lu cette note, en voici d'autres qui pourraient également vous faire perdre votre temps :

Catégories : Articles scientifiques, Les animaux
About Dric

Je suis globalement inoffensif.


8 commentaires à “Le pigeon est notre ennemi

  1. Ce Frêle veau de mer cannibale d'Albane gazouille

    C’est clair que les pigeons sont complètement tarrés ! Ils n’ont aucun instinct de survie …
    Quand je vais vais au boulot je suis obligée de m’arrêter pour ne pas les écraser sur la route !
    Sauf que parfois, ils finissent sur mon capot :D ou mon pare-brise avec une tonne de plumes qui vole mdr !!!!!


  2. Ce Frêle veau de mer cannibale de MQB beugle

    Oui bah le pigeon est un parasite (proche de l’amibe donc) qu’il faut détruire dès que possible. Quand est-ce que les politiques vont enfin prendre des décisions salvatrices pour l’espèce humaine. Nous ne pouvons vivre avec les pigeons.

    Cela dit, je tiens à faire part de mon expérience pigeonnière, l’avantage par rapport à la mouette, c’est que le pigeon fait caca à un endroit très précis et en bande organisée. C’est donc facilement repérable.

    Quand on est piéton, on déteste qu’un pigeon s’envole à côté de soi, enfin c’est mon cas du moins. Le pigeon n’est pas totalement bigle, il voit les mouvements. Il s’éloigne des chiens très vite. Par conséquent, si vous guettez un pigeon stupide qui vient s’intercaler entre 2 passants, il va s’envoler, alors prenez les devants et faites des gestes de balayement d’un bras, dans le style « dégage tu pues sale bête ».

    Une spécialité du pigeon est de rentrer dans les vitres d’arrêt de bus ou les fenêtres des immeubles car il a quand même une vue défaillante.

    En voiture, ne jamais ralentir à cause d’un pigeon, il a plus de chance de crever que vous. Alors que si vous ralentissez, c’est l’inverse qui se produit. Il y a donc deux raisons pour ne pas ralentir: parce qu’il faut les exterminer d’une part (car ça pue et ça mange de la merde, et que ça détruit les monuments parisiens), et parce que vous risquez de vous faire emboutir d’autre part.

    Quant à la LPO, qu’elle ne s’inquiète pas, on peut difficilement considérer ces animaux comme des oiseaux.
    Jamais je ne mangerai une bête pareille.

    Du reste, je suis un peu dur, dans une ville comme Paris, les pigeons mangent le caca de chien, ce qui est quand même pratique. Mais c’est un argument léger, le mieux serait de dégager ces malheureux chiens de la capitale. Déjà ça salit les rues, et ensuite ils doivent pas s’éclater des masses en ville. Ne pas penser toujours qu’à son bonheur personnel…Pensez-y!


  3. Cet Horrible capitaliste étincelant de symptomes éructe

    Enorme cet article :)
    Du moment que tu es sur paris, ta vie est en lien avec des pigeons ;)
    Ici à Nantes ça va : RAS mais je monte la garde
    Au passage les pandas sont des êtes gentils et affectueux !

    Bonne journée, gael


  4. Cet Hideux troll effrayant de Dric beugle

    @MQB : J’avais oublié cette particularité des pigeons de se prendre des fenêtres (particularité d’ailleurs exploitée dans Destination finale 2, entre autres).

    @Gael : Les pandas sont en effet de remarquables créatures. Mais quand même, ils ont un plan de survie qui frôle l’idiotie…


Comments are closed.