Les publicitaires ont-ils du caca dans les yeux ?

Pondu le 18 janvier 2011

La publicité c’est un monde fantastique, dans lequel tout est permis ou presque. Plus exactement, c’est un monde dans lequel on se permet n’importe quoi. Parlons de la pub télé de Dim pour les soutien-gorge Dim Beauty Lift qui passe actuellement (début janvier 2011 donc), dont voici l’affiche :

Je suis bien forcé de faire de la pub pour Dim, mais c'est à mon corps défendant

Comme nous le voyons, ce sous-tif a pour but de rendre ses seins ronds de 20 ans à cette femme qui… Quoi ?! Mais attendez, ça ne va pas du tout !

Pourquoi utiliser un mannequin anorexique de 18 ans et disposant donc d’une poitrine inexistante1 pour vanter les mérites d’un produit visiblement destiné à des femmes entre 35 et 45 ans (et plus, soyons fous) qui veulent que leurs seins retrouvent l’apesanteur de leurs vingt printemps ? De plus les femmes ayant une petite poitrine sont nettement moins concernées par ce problème puisque le poids de leurs seins est moindre, et donc moins soumis à cette pesanteur fatale ; ce qui implique que le coeur de cible de ce sous-tif a une poitrine nettement plus importante que celle de cette pauvre jeune fille qui souffre visiblement de malnutrition. En clair, on vise ici les Cougars qui sont aussi appelées MILFs (Mother I’d Like to Fuck) dans les pays anglophones, ce qui est assez explicite je trouve.

Je ne sais pas quel est le panel de crétinsatifs qui a pondu cette campagne, mais je les soupçonne d’être un peu trop déconnectés de la réalité. Revenons un peu sur le contenu de la publicité télé : une soirée d’anniversaire dans un gigantesque appartement parisien, une jeune femme fête ses 30 ans (faut compter toutes les bougies, c’est chiant) et ses amies lui offrent… un soutien-gorge ! Alors que en vrai elle aurait sans doute préféré un iPhone, un chien ou même un strip-teaseur, va savoir. Ravie, la jeune gourde enfile la pièce de lingerie2 et woooh, c’est magique tellement elle retrouve des seins fermes et ronds de vingt ans. J’ai bien regardé, moi j’ai pas trouvé que ça lui faisait des seins ronds. En même temps la pauvre a déjà du mal à remplir ce sous-tif (elle s’habille d’ordinaire en 16 ans, au rayon adolescentes), alors que ça lui fasse en plus des jolis seins en pomme tiendrait quasiment du miracle. Bref, c’est quand même incroyable d’arriver à tomber autant à côté de la plaque en une seule pub. A part des grands couturiers qui trouvent que la taille 34 est un équivalent de XXL, je ne vois pas qui ça peut attirer.

Alors qu’il aurait suffit de jouer la carte suivie par Dove et de montrer des femmes de 40 ans à la poitrine généreuse en train de draguer ouvertement des p’tits jeunes de vingt piges, et le tour était joué. En plus ça aurait fait légèrement scandaleux et tout le monde en aurait parlé.

Pour la petite anecdote, le genre MILF est également une catégorie de porno très répandue qui a même ses récompenses annuelles (et qui permet de recycler les stars du porno de plus de 35 ans, c’est bien commode). Comme quoi il y avait moyen de trouver le consensus d’un très large public aussi bien masculin que féminin sans pour autant sombrer dans le mannequin filiforme.

Pour l’ensemble de ce ratage, je décerne donc le Prix Spécial de Globalement Inoffensif catégorie « J’ai rien compris » à Dim et à son agence de pub.

Il ne m’a pas fallu bien longtemps de mon côté pour trouver une MILF qui soit bien plus en adéquation avec la ligne éditoriale de ce blog que le squelette de la première illustration :

Catherine Bell, née le 14/08/1968

Note : des gens m’ont largement devancé sur le sujet et ont dit à peu près la même chose que moi, mais promis j’ai pas copié (je ne suis tombé sur ces articles que lors de ma recherche d’illustration de l’affiche de DIM): Le Post, DigitalMarmelade et AnaisMisfits.  Et Albane a aussi trouvé que c’était n’importe quoi, comme quoi ce n’est pas uniquement mon regard masculin enclin aux bimbos qui est en cause.

Edit : Allez aussi lire le commentaire de Liz qui proteste à son tour non pas contre les mannequins maigres mais contre la norme des bimbos. Un peu de contradiction est toujours bien venue.


  1. Je vous rappelle que les seins sont constitués en majeure partie de graisse, donc pas de gras = pas de seins, l’équation est on ne peut plus simple. 

  2. Le terme est également utilisé en boucherie, ce qui est une curieuse coïncidence. 

Si vous avez lu cette note, en voici d'autres qui pourraient également vous faire perdre votre temps :

Catégories : Général
About Dric

Je suis globalement inoffensif.


14 commentaires à “Les publicitaires ont-ils du caca dans les yeux ?

  1. Cet Horrible capitaliste tyrannique d'Eva bave

    C’est pas faux.

    Toutefois, je pourrais te dire que c’est bien connu que les pubs rejoignent rarement voire jamais la réalité (exemple: la pub de canal sat…), et qu’elles ont surtout pour but d’appâter n’importe quelle cruche capable de croire, comme ici, que ce super soutif lui fera des seins fermes et rebondis comme dans sa jeunesse ou avant tout événement qui les a fait tomber.
    Et puis soyons honnêtes, montrer une jeune, même anorexique, mais bien foutue et jolie, c’est plus vendeur. Tout le monde n’a pas les mêmes critères que toi…

    J’aurais encore plein d’arguments à deux balles, y compris concernant la pub Dove, mais bon j’ai ptêtre assez joué les critiques pour ce soir. :roll:


  2. Ce Maître donut cupide de nasha brait

    Catherine Bell, MIAM ! :D

    Sinon, je suis entièrement d’accord avec toi. L’agence de pub de DIM a fait un boulot de merde !
    Et j’aime bien tes smileys !


  3. Ce Suprême zombi étincelant de Liz beugle

    J’ose dire, juste comme ça en passant, que c’est trèèès vexant de dire que la femme numero 1 est anorexique et que la femme numero 2 est bien comme il faut… Bon… l’anorexie, c’est tout d’abord une maladie mentale et généralement les filles finissent par ressembler à ça et puis accessoirement mourir. La taille, le poids, le volume des seins ( qui sont de la graisse certes, mais aussi des glandes mamaires … Tout ça ne dépends donc pas uniquement de l’alimentation, mais aussi des hormones, de la constitution et donc de la génétique, et donc it existe oui, des obèses grosses enveloppées bien en chair ( en contraste avec les anorexiques, rachitique, maigre, mince que l’on entend dans l’autre sens… ) qui ont des petits seins, genre bonnet A …
    Bref, ça me fait toujours hurler d’entendre de telles choses blessantes par rapport à toute constitution qui n’est pas « bien dans la norme », merde quoi, la difference c’est bien et c’est enrichissant… franchement, les mecs, vous fantasmeriez encore sur des femmes si on était toutes fabriquées dans le même modèle : brune ( nuance châtain moyen) (cheveux coupés à 30cm), 1m70, taille des pieds 39, 59 kilos, yeux verts, mensurations 92-68-94, un grain de beauté sur la fesse gauche ( coordonnées {x;y} prédéfinies ), dents blanches bien alignées, ne fume pas, ne boit pas, n’as pas de défaut oculaire, épilée, …
    allez… 3,5 milliard de ces filles… ça fait rêver combien de temps?
    :P coup de gueule passé


  4. Maître des lieux Ce Suspicieux gastéropode frippé de Dric bredouille

    Je comprends tout à fait qu’on puisse aimer des filles très minces avec des petits seins, c’est pas le problème. D’un autre côté, je ne vais pas me cacher d’aimer les femmes qui ont des formes juste parce que c’est le stéréotype de l’actrice porno. Moi ta description c’est à peu de choses près ce que j’aime. D’ailleurs je ne dis pas que la femme n°2 est comme il faut, juste qu’elle correspond à mes goûts et qu’elle aurait bien mieux correspondu au produit vendu.

    Tu rouspètes contre le « bien dans la norme ». Mais quand pourra-t-on constater la variété des femmes dans la mode et la publicité ? :?:


  5. Ce Sensationnel yéti déviant de Graphisme et photo bredouille

    La vraie cible ne serait-elle pas les maris des femmes aux seins qui tombent s’affalent qui pendouillent qui les méfaits de l’âge et de la pesanteur ?
    Car à vrai dire ce sont les hommes qui veulent que les seins de leur belle aient l’air d’avoir 20 ans. non?


  6. Maître des lieux Ce Suspicieux gastéropode frippé de Dric gazouille

    Pas sûr, car de toute façon dans l’intimité Madame ne portera pas son sous-tif de compèt’ et Monsieur verra bien que les seins de Madame n’ont en réalité pas changé.

    Si les femmes prêtaient tant d’attention à leur apparence juste pour leur chéri, ça se saurait… :|


  7. Ce Monstrueux bovidé étincelant de pagesjaunes oinche

    Il est vrai que parfois cela devient ridicule de mettre des filles sexy a tout va pour faire de la publicité… Cela peut se comprendre lorsqu’il s’agit de lingerie, mais je trouve cela grotesque lorsqu’il s’agit de dentifrice ou de lessive… Espérons que cette mode du sexe à outrance nous passera….


  8. Ce Déconcertant poney affabulateur d'Impression affiches beugle

    Tes commentaires sont vrais, dans le sens que c’est vraiment débile de présenter un soutien gorge pour retrouver la forme des 20 ans sur une fille de 20 ans.
    Je pense que l’idée de cette pub est de passer le message inconscient que si tu achètes DIM tu seras belle et parfaite comme la fille dans l’affiche et désirable comme une bimbo qui sort d’une gâteau surprise.
    Difficile de faire passer le message avec l’image d’une femme de 40 ans ou avec des seins qui tombent.
    Je suis convaincue que même si l’affiche est débile, malheureusement ça marche.


  9. Ce Dramatique furoncle terroriste de Voyance éructe

    C’est vrai que Catherine est bien plus belle que les mannequins anorexiques qui perso me font plus pitié qu’envie quand je les regarde dans les défilés


  10. Cet Abominable botaniste pragmatique de blog marketing éructe

    le cas que tu décris on le retrouve malheureusement un peu partout. Les publicitaires sont tellement dans leur monde qu’ils ne se rendent pas compte de leur betise.
    Mais on retrouve ca aussi chez les politiques. Pour moi l’exemple type ce sont les trains Alstom, quand on voit l’ergonomie des compartiments on se demande si les ingénieurs sont deja montés dans un train !


Comments are closed.