L'origine du couteau à fromage

Pondu le 21 mai 2007

Grâce à Pitijibé et Norbert, j’ai un superbe sujet de note : le couteau à fromage.

Cet outil fort utile sert à ne pas avoir à utiliser son propre couteau pour se couper du fromage, dans un but évidemment sanitaire et gustatif : Si vous venez de vous faire des grillades, ça évite de se retrouver avec un plateau à fromage constellé de sauce barbecue nageant dans le gras de merguez.

Le couteau à fromage a deux petites lames au bout, semblables à une langue de serpent. Norbert a avancé l’hypothèse fort pratique que ça servait à saisir le morceau de fromage coupé pour le mettre dans son assiette1.

Mais l’origine de cette forme particulière remonte à la Renaissance, époque faste pour les châteaux et les rois de France. Il est notoire que le roi entretenait une floppée de courtisans tous plus mielleux et faux-culs les uns que les autres, et qui s’emmerdaient ferme en attendant de pouvoir assister à la copulation tri-hebdomadaire du roi2. Ces gens-là ont donc acquis une sévère aptitude au ragotage. Hors, durant un repas, le fromage est traditionnellement un moment où l’appétit est quasiment satisfait, et où on est détendu. De fait, on s’autorise à aller au commérage. La langue de serpent au bout du couteau de fromage symbolise ainsi les langues de vipères qui se déliaient à ce moment du repas, fustigeant la perruque de la dernière courtisane du roi (qui avait par ailleurs la syphilis, mais personne n’est parfait).

Notons tout de même qu’au fil des ans, l’usage des couteaux à fromage s’est quelque peu perdu, et qu’il est principalement employé maintenant lorsqu’on veut recevoir convenablement des invités. C’est plus classieux d’avoir un couteau à fromage, d’autant que du coup ces couteaux sont souvent assez jolis puisqu’ils ont perdu leur usage commun3.

La morale du jour est : Le commérage est une marque de savoir-vivre.

Moi je m’en fous, je ne me sers jamais du couteau à fromage parce que je déteste retrouver des bouts de fromages bleus et puants sur mon fromage à moi. D’autant que les gens qui passent avant moi prennent toujours un malin plaisir à choisir les fromages les plus faits, ceux qui coulent tellement qu’il faudrait les manger à la cuillère. Coïncidence ou pas, ces mêmes fromages pourraient en général servir d’explosifs tellement ils semblent nocifs.

Petit apparté : vous avez peut-être vu la pub pour le gloss mentholé de Bourgeois, celui qui donne une haleine fraîche à celles qui aiment manger des fromages forts et embrasser des garçons. Je ne nie pas l’efficacité de principe de ce produit, mais si on met la langue on va vite s’apercevoir de la supercherie. Donc un bon brossage des chicots en règle ou au pire un chewing-gum extra-fort me semble plus indiqué qu’un gloss.

Sources : Pitijibé Premier, Norbert, fromage valaisan, l’avis du pro.

Autre note : Pour l’origine des dents au bout du couteau j’ai tout inventé. Autant des fois il y a un fond véridique, autant là pas du tout. Z’êtes prévenus.


  1. Car soit disant tous les fromages ne collent pas à la lame et donc il y a un risque de faire atterrir votre morceau de fromage puant sur les cheveux de Tata Jeanne, qui vous déshéritera de son immense fortune (dommage, vous ne l’invitiez que pour ça). 

  2. N’étant pas né à cette époque j’ai pris les statistiques actuelles, soit trois fois par semaine environ pour le français de base. 

  3. Comparez donc un éplucheur de légume et un couteau à fromage, vous verrez que dans un cas le manche est en bois commun avec une lame sans finesse, alors que les couteaux à fromage ont un manche en beau bois ou sont carrément en argent. 

Si vous avez lu cette note, en voici d'autres qui pourraient également vous faire perdre votre temps :

Catégories : Articles scientifiques
About Dric

Je suis globalement inoffensif.


19 commentaires à “L'origine du couteau à fromage

  1. Ce Dramatique furoncle terroriste de MQB gazouille

    pfffff! Je suis POUR les couteaux à fromage. Je fais chier mes parents pour ça! J’aime pas avoir plein de sauces sur un seul fromage (ketchup, béarnaise…), je trouve ça repoussant.
    Du reste, tu as raison de souligner le problème du couteau qui passe d’abord sur le roquefort avant d’atterrir sur le comté. Là, j’avoue, c pas cool, mais dans ce cas là, je prends un deuxieme couteau à fromage. Si c à un repas bien sous tout rapport, on a forcément un petit couteau à fromage vierge de sauce, et hop, discrètement je me sers avec. Mais en général, j’ai pas trop de problèmes comme ça. D’ailleurs, c pas tout à fait vrai, la plupart du temps j’essuie le couteau à fromage plein de chèvre collant sur un bout de pain, et le tour est joué mon frère.
    Et puis t’as qu’a aimer les fromages qui puent, ce sont les meilleurs (sauf le morbier). Renégat va!


  2. Ce Sensationnel yéti frippé d'Atchoumation marmonne

    La même tactique du pain sert de la même manière aux couteaux normaux ..
    Le couteau à fromage est un objet qui n’est que décoratif .. en plus, celui est plus court que les autres, si bien que quand on se sert un gros fromage, il arrive que celui ci soit trop court, et on est alors obligé soit de charcuter le pauvre frometon en replantant le couteau, soit d’arracher son bout avec la main, ce qui est déplorable ..
    Rien de tel qu’un bon vieux couteau avec toutes ses dents qu’un gamin à fromage avec ses deux dents et ses trois poils de cul ..


  3. Ce Dramatique furoncle terroriste de MQB bredouille

    Faux M. Atchoum! Les couteaux à fromage sont assez long pour un fromage. Encore faut-il savoir dans quel sens on coupe un fromage!

    Le probleme du pain, c’est qu’il n’enlève jamais toute la sauce. D’où la nécessité de prendre le couteau à fromage.


  4. Ce Vénérable lutin satisfait de Dric marmonne

    Ah non, j’abonde dans le sens d’Atchoum ! J’ai vu plusieurs fois des fromages dont la longueur excédait de beaucoup la taille du couteau à fromage !
    Cependant, la plupart des couteaux à frometon sont incurvés au niveau de la pointe, permettant ainsi une rotation du bout permettant de continuer la coupe sans avoir à massacrer le pauvre fromage. Il faut aussi être honnête, la plupart du temps ça ne fonctionne pas comme ça devrait et on en fout partout.


  5. Ce Dramatique furoncle terroriste de MQB bredouille

    On sent (pas le fromage) les handicapés du frometon!
    Attendez, citez moi un fromage trop grand pour un couteau????
    Evidemment, on ne coupe pas un fromage comme un gateau, faut y penser ça. Aucune éducation ces jeunes!


  6. Ce Sensationnel yéti frippé d'Atchoumation oinche

    Handicapé du frometon ?
    et c’est un parisien qui nous dit ça !!
    Chez nous, le frometon, c’est pas du Kiri ni du babybel, c’est un peu plus consistant .. va essayer de couper une tome entière avec un couteau à frometon ..


  7. Ce Dramatique furoncle terroriste de MQB bave

    C’est vrai, les Parisiens ne connaissent rien, ils sont cons, etc… Mais en dehors de ces formalités d’usage, j’insiste sur le fait que tu ne coupes pas un fromage en entier. Une tome est un fromage chiant à couper à la base c’est vrai, mais en général il faut s’arranger pour couper des morceaux en biais sachant que tu n’as jamais une tome entière sur un plateau à fromages. Tu aimes le fromage?
    Et pour la vache qui rit, j’avoue, je n’utilise pas le couteau à fromage.


  8. Ce Fier poissonnier rural de norbert brait

    ah ben putain les franchouillards!..


  9. Ce Vénérable lutin satisfait de Dric brait

    Je ne vois pas ce que vous avez contre la Vache Qui Rit. J’ai eu beau chercher dans mon entourage, je n’a ijamais trouvé quelqu’un qui puisse faire mentir leur pub. 100% des français mangent un jour de la Vache Qui Rit, c’est un fait.

    Alors merci de ne pas cracher sur une valeur française qui rassemble par ailleurs beaucoup plus que n’importe quel chanteur de variété, ou même qu’un quelconque sport se jouant au pied.


  10. Ce Consternant mendiant tyrannique de SinShara postillonne

    Je ne suis pas d’accord, la Vqche Qui Rit j’aime pas, et j’en mange jamais, j’ai du a peine gouter un jour…

    Sinon, c’est vrai que c’est pratique un couteau àa fromage. Chez moi, quand on fait des repas important, on met un couteau par fromage à table, des couteaux normaux, on n’a pas assez de couteaux à fromage… Comme ça, pas de problème de roquefort sur tomme… Au pire, le roquefort a son propre couteaux, pour les repas plus simples…

    Remarque : ces problèmes de fromages n’existent qu’en France à ma connaissance…


  11. Ce Sensationnel yéti frippé d'Atchoumation marmonne

    1- je n’aime pas la vache qui rit, donc on est pas à 100%.
    2- je parlais du kiri.
    3- j’adoooore le fromage.
    4- j’en profite d’en mettre plein dans la tronche des parisiens tant que j’n’en suis pas un.
    5- nouveau débat sur le fromage : mangez vous ou pas les croûtes du frometon ?
    6- Chacun sa croûte, chacun son crotin, passe le fromage à ton voisin (chanson des Joyeux Urbains que je devrais un jour mettre sur ma tiote radio).


  12. Ce Vénérable lutin satisfait de Dric marmonne

    N’empêche que pour savoir que vous n’aimez pas ça, vous avez goûté au moins 1 fois. Donc la pub est dans le vrai.

    Et oui, kiri power !


  13. Ce Dramatique furoncle terroriste de MQB beugle

    Pour la vache qui rit, moi j’en ai mangé plein plein plein quand j’étais jeune…pour collectionner les images de foot de l’euro 92.

    Merci SinShara pour ton soutien de non parisienne.
    Je rajouterai que parmi les provinciaux, Dric et Jibé (qui est normand qd meme) n’aiment pas le fromage, donc l’origine n’est pas fatale.

    Pour les croutes de fromage, je les mangeais plus jeune, mais plus maintenant. Pas sûr que ce soit très recommandé d’un point de vue sanitaire.

    Quel est votre fromage préféré? Moi c’est l’époisses. mmmmm trop bon!
    Mais j’aime bien aussi le comté, le camembert bien fait, du chèvre crémeux, du bleu de bresse, du boursin lol, du vrai st nectaire de st nectaire…youhouuuuuu

    Il aura fait parler cet article


  14. Ce Sensationnel yéti frippé d'Atchoumation oinche

    beh moi, je ne vais jamais à une soirée sans une baguette et un Rustique (enfin, quand on y mange), c’est ma marque de fabrique, et puis, tout le monde aime se faire un petit camembert tard dans la nuit ..
    Puis j’suis le premier à organiser des repas frometon .. (et aussi des soirées SM, mais ça, c’était différent).
    Sinon, le St Félicien, le pavé d’affinois, le comté sont des petits fromages bien agréables au palais .. j’en aime beaucoup ..


  15. Ce Dramatique furoncle terroriste de MQB bafouille

    La Reine des Lutins adore le fromage. Plus qu’elle ne participe au Royaume lol… (RMFIS)


  16. Ce Vénérable lutin satisfait de Dric bave

    C’est RFMIS (Rassemblement des Fouille Merdes et Innocents Siffloteurs ). Mais merci d’y avoir temporairement adhéré. :D


  17. Ce Dramatique furoncle terroriste d'Albane marmonne

    Et comme le fromage c’est la vie, moi je dis: vive le « Caprice des Dieux » …

    (c’était juste pour mettre mon grain de sel !!)


Comments are closed.