Note historique N°1

Pondu le 10 septembre 2007

J’ai déjà parlé d’histoire dans ce blog, avec une minutie et un sens de la rigueur qui fit pâlir le type le plus rigide du monde, également clone de l’Empereur Palpatine et faux pape à ses heures perdues1, j’ai nommé Benoît XVI. Mais lors de mes reconstitutions historiques j’ai toujours parlé de personnages, aujourd’hui cette note va nous entretenir (surtout vous, parce que moi je savais déjà tout ce qui va suivre) de l’Ouzbékistan.

Ce petit pays paumé quelque part sous la Russie est depuis le début un pays de losers. C’est bien simple, depuis qu’il existe il a toujours été dominé par ses voisins. Ce n’est d’ailleurs qu’en 1991 qu’il est vraiment devenu indépendant, et rien de bien folichon n’en est sorti depuis (et même avant).

Mine de rien ce pays a reçu la visite d’Alexandre le Grand en 327, de Ghengis Khan en 1220 et de Pitijibé Premier en 20052. Tous diront de ce pays : « C’est nul ici, où sont les filles à poil ? » et finiront par s’en aller en laissant l’Ouzbékistan dans l’état où ils l’ont trouvé, c’est à dire en ruines.

Je pourrais longuement disserter sur toutes les invasions qu’il a subi, de la part des grecs puis des arabes, puis des huns et des mongols, puis de l’URSS avant qu’enfin le monde se rende compte qu’il n’y a rien à faire dans ce coin. On peut quand même signaler qu’un ouzbek descendant de Ghengis Khan a réussi à établir un empire en taillant dans le monde islamique. Timour le Boîteux (véridique) prétextait un mal aux jambes pour se faire porter, même lorsqu’il combattait. En cas de défaite il levait vers les vainqueurs un regard de chien battu, ce qui lui permis de rester en vie jusqu’à sa mort à l’âge respectable de 71 ans alors qu’il avait conjointement entreprit de conquérir la Chine et d’envoyer un homme sur la lune. Son empire lui survécut moins d’un siècle pour cause de lopettisation des dirigeants.

Il se passe encore des trucs intéressants entre temps mais nous allons nous focaliser sur la période d’occupation par l’URSS. Les Russes ont débarqué en Ouzbékistan dès 1884, mais c’est sous Petit Papa Staline que les choses vont être les plus rigolotes : en effet celui-ci arrivera à faire éclore chez les Ouzbeks un sursaut d’orgueil en leur piquant leurs terres pour les mettre au service du Peuple (c’est à dire pour le bénéfice des gens qui ne font pas partie du peuple). Les rebelles ouzbeks vont donc se manifester à intervalles réguliers durant l’occupation soviétique avec des slogans forts du type : « Mort aux Yaks ! » et « Les Russes ont des puces ! ». Bien évidemment ils échoueront dans toutes leurs tentatives.

Les bolchéviks auront cependant la bonne idée de militer en faveur de l’éducation, privant ainsi les femmes de leur tchador et éradiquant l’illettrisme dès 19503.

Entre 1960 et 1980, l’usage répété et outrancié des engrais dans le but de produire du coton (plusieurs millions de tonnes quand même) a contraint tous les habitants à muter génétiquement pour s’adapter. Il n’est donc pas rare de croiser des gens qui affichent fièrement leur dégenerescence et leurs tares héréditaires. Mais les dirigeants ouzbeks ont eu la brillante idée de falsifier les comptes, ce qui fait que l’URSS leur a versé des espèces sonnantes et trébuchantes contre un coton imaginaire. En réalité on estime qu’en 1983 il n’y avait plus qu’un seul paysan qui produisait du coton, et encore il exploitait des ouvriers du pays voisin au nom que je n’arrive pas à écrire. Suite à un coup de fil anonyme la supercherie sera découverte fin 1983, alors que Frangin allait avoir 10 mois d’existence et que le principal instigateur de cette vaste farce, Charaf Rachidov claquait bêtement d’une crise cardiaque4.

Par la suite, l’Ouzbekistan fut frappée par des islamistes terroristes avant que ceux-ci ne se rendent compte qu’il avaient bien plus à gagner à taper sur l’Europe et les Etats-Unis. Mais de toute façon le pays était gouverné par des gens suffisament maladroits pour foutre le boxon eux-même : entre relations diplomatiques mal ficelées et manifestations réprimées (Les associations bien-pensantes pour les droits de l’Homme leur ont même dit : »Bouuuh, vous êtes des gros nuls d’avoir torturé des gens et fait des procès bidons ! »), l’Ouzbékistan jouit aujourd’hui d’une cote de popularité inférieure à celle du ragondin (mais cependant supérieure à celle de Nicolas Sarkosy auprès de sa femme).

Voilà qui conclut mon exposé.

Source : un super article sur Wikipédia, diplomatie.gouv.fr.


  1. Je le redis parce que j’aime bien me répéter, le seul vrai pape c’est Jean-Paul II. Comment il est mort ?! Et qu’est-ce que ça peut bien faire ? 

  2. Note : ce fait reste à confirmer. 

  3. L’illettrisme qui avait pratiquement disparu d’Europe également a fait un retour triomphant ces dernières année grâce au téléphone portable. Laissez leur encore une dizaine d’années et ils se rendront compte qu’on vit bien mieux avec des peaux de bêtes dans une caverne. 

  4. Même si ces évènements n’ont jamais pu être reliés entre eux, il ne fait aucun doute de l’implication de Frangin dans la mort de Rachidov. En revanche, la découverte de la fraude aurait été orchestrée par Lech Wałęsa qui avait obtenu le Prix Nobel de cette année-là et n’avait pu s’y rendre car sa mère l’avait privé de sortie. 

Si vous avez lu cette note, en voici d'autres qui pourraient également vous faire perdre votre temps :

Catégories : Articles scientifiques
About Dric

Je suis globalement inoffensif.


16 commentaires à “Note historique N°1

  1. Ce Superbe capitaliste étourdi de norbert grommelle

    ……………..
    trop de faits historiquement reconnus..

    :roll:


  2. Ce Suprême zombi désinvolte de Dric bave

    Quoi, c’est trop sérieux c’est ça ?
    Damn, c’est aussi l’impression que ça m’avait laissé… :neutral:


  3. Ce Superbe capitaliste étourdi de norbert bafouille

    oui, un peu. ce serait drôle pour le nouveau venu, mais à part le coup de cécilia, le reste n’atteint pas ton niveau habituel..
    tu veux qu’on en parle?


  4. Cet Abominable botaniste tyrannique d'Albane postillonne

    Je suis d’avis de Norbert. Là c’est limite, ça fait vraiment cours … :neutral:


  5. Ce Superbe capitaliste étourdi de norbert oinche

    venant d’elle ça doit faire mal par où ça passe!..


  6. Ce Monstrueux bovidé tyrannique de big mama bredouille

    eh bien moi, je pensais que tu pourrais proposer aux étudiants de fac (d’histoire bien sûr) une nouvelle vision du monde … j’en connais, une d’étudiante, qui serait sûrement intéressée …


  7. Cet Infect porridge étourdi d'Ahbehouaimaisbon bredouille

    Meuh arrête c’est bien l’Ouzbékistan!

    Je suis courageuse, je suis la seule à avoir écrit ce nom barbare.


  8. Cet Hideux troll tyrannique de Dric (encore Frangin en fait) éructe

    Mais c’est même pas sécurisé !!! :evil:


  9. Ce Déconcertant poney satisfait de Frangin gazouille

    Oui j’aurais pu laisser un commentaire constructif, par exemple sur les méfaits de l’abus de wikipédia chez certaines personnes, ou sur le manque d’intérêt flagrant de pays tels que l’Ouzbékistan, mais je préfère faire mon désagréable.


  10. Ce Suprême zombi désinvolte de Dric beugle

    Mais nom d’un cul terreux, comment ça se fait qu’il n’y ait aucun contrôle sur cette saleté de blog pour contrer Frangin ?!

    Et pour la note oui je suis bien conscient qu’elle est en dessous de mon niveau habituel. Que voulez-vous, on ne peut pas toujours être aussi débile qu’on le voudrait…

    Et bienvenue à Moazi. :D


  11. Cet Abominable botaniste tyrannique de MQB grommelle

    Mais j’ai trouvé ça passionnant moi. La lapalissade était jolie aussi.
    C’est vrai que c’était sérieux, mais ça donne un aspect ecclectique à ce blog. C’est bien zaussi.


  12. Ce Déconcertant poney affabulateur d'Atchoumation gazouille

    Mince, j’vais avoir le même avis que Mqb !
    Je trouve cette note très très bonne !
    clap clap clap !

    mince, moi aussi, j’me fais un commentaire trop sérieux .. vite, répondre à Norbert .. euuuh .. ah oui .. HARICOOOOOOTTTTTT !!


Comments are closed.