Le baiser de Neptune

Pondu le 16 mars 2018 - 0 commentaires

Il est certaines expressions très jolies qui ne sont absolument pas utilisables en haute société, comme lors de dîners d’ambassadeurs avec Ferrero Rochers et tout. Pour la même raison, ne vous fiez pas au titre poétique de cette note, car on va comme d’habitude sombrer dans le pipi-caca. L’expression du jour que nous allons voir aujourd’hui s’appelle le Baiser de Neptune.

Qu’est-ce que le Baiser de Neptune ? Mettons-nous en situation :

Pris(e) d’une envie pressante de faire la grosse commission (je vous avais prévenu qu’on allait pas faire dans le truc classe), vous vous enfermez aux toilettes. Vous poussez, poussez, vous lâchez même un petit grognement dans l’effort. Tout à coup votre étron tombe en chute libre, semblant peser des tonnes. L’impact avec l’eau des toilettes est monumental, les hôtes chez qui vous pondez cette horreur1 peuvent entendre le plouf à travers la porte, le couloir et les rires des convives.

Mais l’onde de choc provoque une remontée d’eau froide qui vient vous éclabousser désagréablement le derrière. Et bien le Baiser de Neptune, c’est ça.

Pour reprendre une définition correcte :

le Baiser de Neptune est l’éclaboussement d’eau qui survient sur vos délicates petites fesses lorsque vous lâchez un étron conséquent dans les toilettes.

Alors pourquoi ce nom ? Et bien parce que Neptune est la divinité romaine des eaux vives et des sources.

Petit aparté qui a toute son importance si on veut éviter des débats interminables et sanglants du type « Mais qui de l’éléphant ou du rhinocéros est le plus balèze ? » : on appelle également ce phénomène la Caresse de Poséidon, celui-ci étant le dieu des mers dans la mythologie grecque.

Alors faut-il dire Baiser de Neptune ou Caresse de Poséidon ? On pourrait dire les deux. D’ailleurs faites-le, je m’en moque. Mais le Baiser de Neptune est plus mieux pour plusieurs raisons :

  • Neptune, c’est plus facile à dire que Poséidon. Quand vous placez l’expression dans une conversation banale, souvent au terme d’une soirée passablement arrosée, ça fait toute la différence.
  • Neptune et Poséidon sont un peu le même truc, vu que les Dieux romains et grecs sont souvent pompés l’un sur l’autre. Mais il y a pourtant une différence : Neptune est le dieu des eaux douces, alors que Poséidon celui des eaux salées. Je ne sais pas pour vous, mais chez moi les toilettes sont alimentées en eau douce. Du coup c’est complètement ridicule de penser que le dieu des mers va remonter les fleuves, les rivières et les canalisations juste pour venir vous faire un bisou alors que Neptune est déjà là à glander dans le coin.
  • On parle d’eau, d’humidité et tout ça, alors pourquoi employer le terme « Caresse » ? C’est ridicule, on a affaire à un baiser, c’est évident.

Pour vous montrer le phénomène en images, voici une petite illustration que je ne peux malheureusement pas sourcer vu qu’elle existe sur une foultitude de sites et que je n’ai pas pu en déterminer la véritable origine :

Ne cliquez pas sur cete image, vous vous feriez éclabousser

Le Baiser de Neptune, une illustration toute en poésie.

 

Maintenant qu’on a décrit admirablement le phénomène, comment l’éviter ?

  • En utilisant des toilettes sèches. Je sais, c’est extrême, pas confortable, ça pue quoi qu’en disent les adeptes de la chose et ça demande de la maintenance en plus.
  • En mettant du papier toilettes dans la cuvette avant de procéder à l’évacuation de vos intestins. Mais pour que ce soit efficace il faut en mettre beaucoup, et si vous êtes pressé(e)s c’est infaisable.
  • En visant la porcelaine plutôt que le trou, mais ça laisse de sacrées traces de pneus pas faciles à essuyer, qui nécessiteront sans doute plusieurs chasses d’eau pour en venir à bout.
  • En interceptant la crotte avec la main avant qu’elle ne tombe. Mais c’est dégoûtant.
  • En retenant la crotte avec votre sphincter avant qu’elle ne tombe, pour minimiser l’ampleur et la vélocité de la chute. L’avantage c’est que ça fait bosser un muscle qui a tendance à se relâcher avec l’âge donc c’est très bien. L’inconvénient c’est que ça demande de la dextérité et de l’expérience avant d’être pleinement opérationnel, et que le résultat est loin d’être garanti parce que ça va dépendre de tas de facteurs comme la consistance de l’étron, son diamètre, sa dureté, etc. On rentre dans un truc d’expert là, et à part quelques fanas de performance, ça ne va pas intéresser la plupart des quidams qui veulent juste « poser leur pêche ».

Mes lecteurs réguliers (qui n’existent pas d’ailleurs, vu que pour ça il faudrait que j’ai un rythme de publication qui soit lui aussi régulier…) se demandent déjà où est passé la photo de jolie fille à moitié nue.

Je ne sais pas si vous avez analysé la structure de cette note2, mais plus on avance et moins c’est classe.

Du coup pour la dernière image qui va clore la note, je finis en beauté :

Ne cliquez pas sur cette image, vous pourriez être éclaboussé(e)

J’ai du mal à comprendre comment on peut mettre ce genre de choses en scène, mais je ne vais pas me plaindre puisque ça me fait une illustration.

 


  1. On est bien d’accord qu’on est dans une situation fictive en tout cas pour ma part. Je suis très territorial pour ce genre de choses et j’ai un mal fou à faire caca chez les autres. Mais c’est arrivé et je sais que les plus libres d’entre vous n’ont aucun scrupule à pourrir les toilettes des autres. 

  2. Et en plus je doute que ça soit un jour vu en classe de collège, vous savez, ces fameuses heures de français pendant lesquelles on essaie de déterminer tous les trucs alambiqués qu’a voulu dire l’auteur d’un texte, alors que tout le monde sait qu’en vrai il a écrit ça parce que ça lui venait comme ça dans la tête et que si il a pu vouloir faire passer un message, personne ne fait passer 20 messages en un paragraphe et qu’à part l’interprétation la plus évidente le reste c’est de la masturbation de cerveau… 

Je suis un fan de curling, vite je commente !


Je n’ai jamais tant écrit de LOL dans une note…

Pondu le 9 juillet 2012 - 22 commentaires

Vous le savez peut-être, mais la nouvelle édition du Petit Robert est arrivée. Et parmi les nouveaux mots, on trouve l’interjection « LOL ».

Comment pourrais-je un jour faire face à mes responsabilités de père avec une telle absurdité ? Quand Mini-Moi aura 15 ans et sera en pleine crise d’adolescence, le visage ravagé par des attaques d’acné, le timbre fluctuant à cause la mue, l’air rebelle contrebalancé par le ridicule de son appareil dentaire1, que pourrais-je donc lui rétorquer lorsqu’il me dira : « Ouais, mais toi t’as laissé faire quand ils ont mis le mot LOL dans le dico, t’es qu’un vendu ! ».

Je vais donc tenter de vérifier objectivement si cette laideur linguistique a vraiment sa place dans notre dictionnaire, ainsi que dans notre belle langue :

J’ai entendu ici et là des commentaires comme quoi la langue française est vivante, qu’elle s’adapte aux époques, et que donc les dictionnaires doivent refléter ces changements. Sauf que LOL n’est pas un mot mais un acronyme, et qu’en plus c’est un acronyme anglais.

Français : 1 – LOL : 0

Inscrire LOL au patrimoine de la langue française, c’est aussi prendre le risque de voir fleurir dans quelques années des lettres de cette sorte :

Monsieur le directeur,

Je répons à l’annonsse pour le boulot d’expert contable. Com vous le voyé, je kiffe plus les chifres que l’écriture. LOL.

Embauché-moi !

A+

et

Franssé, frenssaises,

On a bien rigolé avec la réforme scolère obligée passque le franssé cété tro dure, et on a tou simplifié. Mé maintnent on a plu de sous aussi. On é en galère grave, et sa mère l’Europ elle nou aide meme plu. C’est la crise, va falloir qu’on baisse lé salères de tou le monde et kon mette des tax et des impôts de batard. Mais cé que pour 1 an hein, LOL.

Bisous !

Le président de la République,

Kevin ‘KeV_DarK01’ Martin.

Je suppose néanmoins que ce genre de lettres se trouve déjà dans la poubelle de nombre de DRH, quand on voit qu’un niveau orthographique correct n’est même pas un prérequis pour devenir Prof’. De fait, l’officialisation du mot LOL2 ne devrait pas provoquer de bouleversements majeurs autre que des envies de meurtres et des larmes de sang chez les personnes qui lisent les candidatures.

Français : 1 – LOL : 1

Parce que oui, comment ensuite dire à nos chères têtes blondes, brunes, rousses, couleurs intermédiaires ou chauves que ce n’est pas parce que c’est dans le dico qu’il faut l’utiliser ? Remarquez je dis ça, je suppose qu’on peut trouver quantité de gros mots dans le dictionnaire qu’il ne vaut mieux pas employer lors de dîners chez l’ambassadeur, surtout quand on a la bouche pleine de Ferrero Rochers3. Mon argument est donc caduque cette fois encore.

Français : 1 – LOL : 2

L’acronyme LOL étant toutefois un truc de jeunes, il est comme toutes les expressions juvéniles automatiquement périmé et ringard lorsqu’il passe dans l’usage courant. Du coup, il se peut fort bien que tout le monde trouve dans quelques années qu’il est complètement débile d’avoir mis4 cette expression désuète et sans intérêt dans un dictionnaire, et que le mot LOL sorte par la petite porte sous les huées de la foule des vrais mots. Peut-être que dans 30 à 50 ans, un jeune trouvera que prononcer LOL donne une classe sublime et qu’il pourra ainsi glisser une main dans le string de sa voisine de classe de CM2 (à cette époque même les bébés porteront des couches en string), mais au moins on y aura échappé entre-temps.

Français : 2 – LOL : 2

On ne peut faire aucun jeu de mots décent avec l’interjection LOL. Et je pense que la capacité à faire un calembour ou à la rigueur un sous-entendu graveleux est un très sérieux indicateur de la valeur ajoutée d’un mot dans la langue française.

Français : 3 – LOL : 2

Les professionnels du Scrabble et autres jeux à base de lettres me jetteront leurs jetons pour ça, mais pouvoir utiliser LOL au scrabble permettra enfin d’écouler certaines de ces foutues lettres qu’on a en double et dont on ne peut rien faire. Surtout qu’auparavant on devait avoir deux « L » et deux « O » pour pouvoir faire un mot d’un niveau intellectuel semblable à LOL.

Français : 3 – LOL : 3

Passons au côté visuel de la chose : la haute littérature française évoque quelque chose de majestueux, de complexe et raffiné :

Classe et glamour, deux choses qu’on voit rarement sur ce blog.

Pour le LOL… on passe dans le tape-à-l’oeil, le vulgaire et… euh…

C’est incroyable, on l’entend presque crier LOL.

 

Bon ben là je crois que c’est à chacun de choisir. Ne comptez pas sur moi pour vous dire à quelle demoiselle va ma préférence.

Avec un score final de 4 pour LOL et de 3 pour la langue française, il semblerait donc que LOL a mérité sa place dans le dictio… Ah mince, je me suis trahi. Alors que je suis certain que pas un de mes lecteurs n’aurait parié sur la bonne demoiselle vu l’exceptionnelle qualité artistique des dames courtement vêtues qui agrémentent habituellement mes notes.

Mes recherches m’auront tout de même enseigné deux ou trois choses :

  • Tout d’abord qu’un éditeur de dictionnaire peut lui aussi être prêt à tout pour « faire le buzz » (Je suis désolé d’avoir écrit ça ici, je ne rembourserai pas ceux qui ont eu des saignements dans l’œil à la lecture de cette infâme expression), y compris à abaisser le niveau de qualité de son ouvrage.
  • Ensuite que de se faire photographier nu en train de lire est un fantasme que je ne connaissais pas et qui semble pourtant assez répandu, surtout chez les hipsters (Et je vous garanti que c’est tout sauf érotique, je n’avais jamais vu autant de poils au cours de mes recherches).
  • Qu’il existe des photographies de Megan Fox en train de lire. C’est un scénario aussi crédible que les films dans lesquels elle a joué.
  • Et enfin que vraiment ce fantasme de se faire photographier à poil, c’est curieux. D’ailleurs il semble que sa variante plus extrême soit de se faire photographier nue dans une librairie/bibliothèque (oui apparemment celui-là c’est surtout un truc de femmes, alors que à poil en train de lire c’est plutôt les messieurs…).

A voir aussi : L’avis de l’Odieux Connard sur le sujet.


  1. J’ai moi-même souffert d’une implantation dentaire assez fantaisiste étant petit, et j’ai donc été équipé d’un appareil métallique utilisé pour torturer les sorcières sous l’inquisition quand j’étais ado. C’était pas beau à voir. 

  2. Oui je sais, il n’est pas vraiment officiel, mais la plupart des gens le penseront quand ils le verront dans le dico. 

  3. Si vous avez compris la relation ambassadeur/Ferrero Rocher, vous étiez déjà devant la télé entre 1993 et 2002. sinon, voici de quoi vous éclairer : http://www.youtube.com/watch?v=j5d1qIDv4Jc

  4. Merci à Jibé et Eva pour la correction, et pardon pour la grosse fôte. 

Je suis une blonde, vite je commente !