Un village qu'il est bien

Pondu le 21 février 2007

En cherchant des photos de nature pour le blog, je suis tombé sur hébus.com. Et en bas de chaque page, on trouve des photos de jeunes filles célibataires pour faire des rencontres. Jusque là, rien d’anormal. En revanche, en regardant bien dans quel coin elles se trouvaient, j’en ai vu plein qui habitaient dans l’indre (c’est le département d’à côté). Et la plupart venaient d’un patelin nommé Pruniers.

Diantre, me dis-je en mon for intérieur. Que peut-il se passer à Pruniers pour qu’autant de jeunes femmes célibataires mettent leur annonce sur Internet. Pris d’un doute, j’investigue (ça se dit ?) et je tape Pruniers Indre dans mon ami Google. Et voilà sur quoi je tombe : Pruniers sur le Quid. La page affichée est en elle-même d’un désintérèt total, en revanche le nombre d’habitants est nettement plus en rapport avec notre affaire : 423 péquins !

Alors voilà : Si on se réfère à ces preuves, il y a dans l’Indre un petit village qui est entièrement habité par des femmes célibataires, qui ont toutes internet et qui ont posté leur annonce sur le même site de rencontre.*

Ce qui induit que l’exode rural constaté en région Centre est dû majoritairement aux hommes, qui délaissent leurs femmes et leurs filles pour aller s’abrutir d’alcool dans les grandes villes avec des « hôtesses » courtement vêtues venues de l’est, faisant baisser du même coup la natalité en France faute d’activité sexuelle suffisante en rase campagne.

Je m’adresse donc avec toute la solennellité dont je peux faire preuve aux hommes célibataires entassés en région parisienne et dans les grands centres urbains pour leur demander de quitter leur lieu de vie sordide et d’ aller s’enterrer à la campagne, où les attendent des soirées de débauche et de bals campagnards.

*Il y a toute fois une possibilité non-négligeable que le serveur de pub se serve de la géolocalisation par IP de mon poste pour déterminer dans quel coin je suis. Comme mon accès est un peu spécial, ce bougre croit que j’habite dans l’Indre (il aurait pu me mettre à Pékin ou Moscou, ce qui eut été plus dépaysant mais totalement à côté de la plaque). Ce bon vieux moteur de pub découvre alors qu’il y a des villes dans l’Indre, bien sûr ses concepteurs ne se sont pas embêtés à lui filer tous les patelins de France, il n’ en possède donc qu’une poignée à qui il distribue aléatoirement des annonces de jeunes femmes qui sont peut-être mariées depuis des années maintenant. Elles habitent probablement la région parisienne et se remplissent quotidiennement les poumons des déjections gazeuses de nos indispensables véhicules motorisés.

Si vous avez lu cette note, en voici d'autres qui pourraient également vous faire perdre votre temps :

Catégories : Nos amis les paranos
About Dric

Je suis globalement inoffensif.


9 commentaires à “Un village qu'il est bien

  1. Ce Consternant mendiant constipé de Pitijibé Premier marmonne

    Sur la page du Quid, ils précisent que les spécialités de la commune sont l’élevage et la présence d’une distillerie. Peut-être est-ce un élevage de femmes, maintenues dans un état d’ébriété permanent les empêchant de fuir cette riante bourgade.

    J’ai voulu faire avancer ton enquête, mais sur hébus.com (y’a un rapport avec le Hébus qu’on connaît tous les deux ?) je n’ai eu que des pubs pour un cabinet de consulting, une société d’assurance, un site de smileys gratuits, et deux ou trois autres cochonneries scabreuses du même acabit.

    Et on dit « enquêter » ;)


  2. Ce Consternant mendiant constipé de Pitijibé Premier éructe

    Ah d’accord. Chez moi ça affiche des filles de Paris. Donc ça repère automatiquement ta ville ou ton département. Comme il est permis de supposer que toutes ces jeunes personnes sont en fait des photos collées sur des âges et des pseudos inventés, avec une localisation générée par ordinateur, on peut imaginer que tout cela n’est qu’un complot destiné à attirer le célibataire de sexe masculin dans quelque sordide traquenard. Il n’empêche que les braves citoyennes de la ville de Pruniers sont probablement de très chic femmes.

    Et je me contrefous de ce que peut inventer le Bescherelle, « j’investigue », c’est laid. D’ailleurs chacun sait que le Bescherelle est une vitrine du complot bolchévique-maçonnique mondial destiné à bouleverser la grammaire de notre chère belle vieille patrie.


  3. Ce Maître donut hystérique de norbert bredouille

    moi ca affiche une pub pour portable..
    faut croire que ya pas de femmes celibatairews en allemagne..
    quel mauvais pays!


  4. Ce Rarissime marsouin constipé de Dric grommelle

    Si ça repère d’où est ta connexion, ils ont peut-être volontairement bloqué ton adresse. Et comme t’as souvent une connexion moisie, ils te proposent un portable pour aller te connecter chez tes voisins.
    Je ne vois pas d’autre explication… 8)


  5. Ce Pauvre communiste pragmatique de MQB bafouille

    lol!
    par contre, le verbe « investiguer » n’existe pas. Faut leur écrire à ton bescherlle ché pa koi.

    Ce qui est dommage c que Pitijibé a détruit tout l’espoir que j’avais de trouver plein de jeunes filles célibataires pour moi tout seul. Si c’est un piège à cons sordide, non merci! :cry:


  6. Ce Consternant mendiant constipé de Pitijibé Premier bredouille

    Aucun rapport mais tant pis : je viens de découvrir la page d’erreur 404 de la Driczone (oui il fallait la trouver ! D’ailleurs je donne une Noisette à celui qui la trouve*) et elle est très marrante effectivement.

    *Observez cette perfide tentative d’exportation de la monnaie lutine sur le Net ! Un jour cette monnaie virtuelle sera universelle et le monde entier sera obligé d’être un Lutin pour avoir des Noisettes et un compte à la B.R. mais par contre le forum sera en Chinois car le monde sera Chinois comme chacun sait s’il a suivi attentivement tous les JT de la Une depuis la mort de Mao. Oui, je sais, cette note est plus grande que le commentaire lui-même, mais après tout je fais ce que je veux, y’en a marre de cette société qui veut nous importer les carcans d’acier d’un Etat policier.

    PS : et là je viens de découvrir la petite phrase en bas à droite du blog qui est formidable également, et je dis bravo au webmestre.


  7. Ce Consternant mendiant constipé de Pitijibé Premier éructe

    Erratum : ligne 9, il fallait lire « imposer » et non « importer », sinon ça n’a aucun sens. Et n’oubliez pas de descendre à Michel-Ange-Molitor pour prendre la ligne 10, sinon vous n’arriverez jamais à lire mon commentaire, ce qui ne serait d’ailleurs pas plus mal.


  8. Ce Rarissime marsouin constipé de Dric bave

    Moi je trouve que ce lapsus est révélateur de ton désir de penser que l’humanité est moralement correcte dans le fond. Mais je peux me planter. Ou alors… non, rien.


Comments are closed.